Dire que les modules Optane DC on été le fruit d'une attente dévorante pour les pro relève presque de l'euphémisme, en témoigne le sous-titre - peu courant pour un article de recherche - du papier du jour "It’s Finally Here! How Fast is it?" ("Enfin là! Mais pour quelle vitesse ?" pour les plus reboutés de l'anglais). Réalisé par des chercheurs de l'université de Californie, leur travail a pour simple but d'évaluer les performances de la RAM non-volatile à base de 3DXpoint des bleus, et c'est déjà pas mal !

 

Tout y passe : des performances brutes aux transferts de plus larges fichiers en passant par l'utilisation comme support de stockage ou le développement possible d'algorithme s'appuyant sur le caractère non-volatile dans leur utilisation de la RAM, les 36 pages sont là pour vous servir.

 

Pour ce qui est de la future possible transmission à la gamme grand public et avec toutes nos pincettes, il est fort probable que cette Optane fasse ses début comme RAM apacher, regardons donc comment cette dernière se comporte. Dans ce cas, la mémoire DDR standard est utilisée comme une hiérarchie de cache supplémentaire avant ceux du CPU.

 

Et pour un cache, il est en fait pas si éloigné des performances de l'Optane DC : niveau débit, cette dernière arrache 80% de celui de la RAM, les latences n'étant pas reportées. En fait, sur la plupart des applications, la perte de débit se retrouve avec des performances en baisse de 20%, ce chiffre pouvant descendre à 60% dans le pire cas. Utilisé comme stockage pour des RAMFS, le bouzin se défend ardemment avec environ le même facteur 0,8 de la RAM sur les systèmes de fichiers traditionnels, explosant littéralement le bon vieux SSD SATA, mais se faisant parfois dépasser par... l'Optane NVMe, probablement une subtilité logicielle. Le gain est encore plus marqué une fois passé sous NOVA, un système de fichier dédié à la mémoire non volatile, mais la DDR utilisée comme disque en bénéficie également, au point d'atteindre quasi 12 fois les performances de l'ext4, là où Optane se satisfait d'un facteur quelque peu supérieur à 6.

 

intel optane dc

 

Pour les informations les plus croustillantes, les mesures ont été faites avec un Cascade Lake à deux sockets, chacun peuplés d'un CPU de présérie à 24 coeurs / 48 threads moulinant à 2,2 GHz de base et 3,7 en boost, toujours d'architecture Skylake - en témoigne les 32 ko de cache L1D. Côté mémoire, c'est du lourd avec 384 Go de DDR4 mais surtout 3 To d'Optane par barrette de 256 Go, hé oui mon coco, on sort l'artillerie lourde ! À quand dans les rayons ?

 

 Premier test scientifique des modules Optane version RAM : alors, on atteint le niveau de la DDR ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !