EPYC c'est une des réussites d'AMD, dans un milieu encore plus dominé par Intel que le segment mainstream. Et faire changer les mentalités est un travail de longue haleine, faire comprendre que le matériel est meilleur que celui des bleus pour moins cher est une rééducation de tous les instants envers les pros élevés à la bonne vieille recette : "si c'est moins cher c'est que c'est moins bien". Et pourtant cet adage n'a jamais été aussi faux. Mais ça change puisque les parts d'AMD grimpent, Intel en avait déjà conscience puisque Bryan le volage avait estimé qu'Intel serait en mesure de bloquer AMD à 15/20% de parts de marché, lui qui partait de presque zéro.

 

Rome arrive avec ses Zen2 et son architecture en chiplets, mais restent sur le socket SP3. On notera que ça doit grimper à 64 coeurs et 128 threads (le 2x dans le tableau). Mais Milan à base de Zen 3 devrait se pointer lors de Q3 voire Q4 2020, ayant encore 64 coeurs et 128 threads. Le socket Sp3 serait encore de sortie, sans que cela ne signe pour autant la rétrocompatibilité sur des chipsets antérieurs comme cela semble être le cas pour Threadripper 3000. Enfin pour 2021 et très certainement pour un lancement en 2022, Genoa avec Zen4 inaugurerait un nouveau socket Sp5. À ce sujet, il se murmurait que le Simultaneous Multi Threading serait de type 4-way et pas 2-way comme actuellement. Bref tout ça pour dire qu'il y a un plan de marche qui semble aussi bien huilé que celui d'Intel il y a 10 ans en arrière, ce qui ne peut que mettre la pression sur le géant bleu aux pieds aux ongles longs !

 

amd epyc roadmap 2021

 EPYC devrait évoluer au gré des générations de Zen, mais quels changements attendre ? La roadmap du jour devrait y répondre. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !