Il y a quelques semaines, beaucoup d'utilisateurs ont constaté que le boost de leur Ryzen 3000 ne tenait pas du tout ce pour quoi il était vendu. AMD avait diminué la limite de la température lors du boost, qui baissait lorsqu'elle arrivait autour des 75°C. Der8auer avait de son côté lancé une campagne de recensement des Ryzen 3000, et avait constaté lui aussi cette baisse de boost. Techniquement cela n'enlève rien aux performances qui sont dérisoires avec 50 MHz de plus, c'est surtout d'un point de vue éthique où la chose passait mal, surtout que ce n'est pas AMD qui a communiqué dessus, chose qu'il aurait dû faire. Faire amende honorable est toujours mieux perçu que la découverte par les clients et moins désastreux en termes d'image.

 

Le dernier AGESA en cours était le 1.0.0.3 ABB. Comment AMD allait nommer l'AGESA correctif ? Un suédois dans la team a donc eu une idée lumineuse, ABBA, ou comment travailler en musique. Tom's Hardware a pu tester cet UEFI avec un 3700X et un 3900X. Il confirme le retour à la normale des boost prévus dans les usages définis, à savoir tel nombre de coeurs utilisés entraîne un boost moins haut. Le 3700X récupère selon les cas sa fréquence de 4.4 GHz, le 3900X qui devait monter à 4.6 GHz selon les scénarios y arrive désormais avec des pointes à 4.625 GHz. Il ne reste plus qu'à attendre que les UEFI arrivent chez les différents constructeurs, ce qui ne signifie pas comme l'espèrent certains que le CPU en overclocking tiendra pour autant le boost maximal sur tous les coeurs !

 

amd ryzen puce

 Un coeur ça va, plusieurs coeurs bonjour les dégâts. Et si AMD avait rendu à ses Ryzen 3000 leur boost disparu ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !