Le 29 avril, donc lundi prochain, AMD dévoilera sa série de composants estampillés 50è anniversaire. Cela fait donc 50 ans que la firme existe, elle qui a failli disparaître ces dix dernières années comme jamais ne semble pas très inspirée pour rendre hommage à sa pugnacité. En effet, on pouvait se demander ce qui serait "offert" aux clients de ce processeur : la réponse est simple, un packaging où quelques couleurs ont changé pour laisser apparaître le logo 50th Anniversary, et un CPU dont le heatspreader est marqué au laser de la signature de Lisa Su. Il y a un Wraith Prism, et tout ça vendu plus cher bien évidemment.

 

Si on pouvait se moquer d'Intel avec son i7-8086K, au moins il permettait quelque chose que les autres ne faisaient pas, à savoir caler 5 GHz sur tous les coeurs. Là il n'est fait mention nulle part d'un binning supérieur, dans tous les cas on sait aussi qu'AMD est coincé par la montée en fréquence avec son architecture. Toutefois la réelle plus-value, le truc qui aurait fait que ces CPU auraient eu quelque chose de différent que n'ont pas les autres 2700X, c'est la fréquence et les performances. Vu la tristesse du lot final, il aurait été préférable qu'AMD fasse un tri sur ses Ryzen 3000 pour proposer un flagship qui aurait eu des fréquences plus élevées, là cela aurait eu plus de sens à notre avis. Ce qui compte c'est l'année et pas le mois, voilà pourquoi c'est un peu tard. On peut être sûr que les clients garderont bien leurs sous 350€ pour un Ryzen 3000, pas pour un Ryzen 2000 fut-il signé par Lisa Su !

 

amd r7 2700x 50th anniversary vdcz

 Plus ça avance, et plus l'impression d'une gamme 50th Anniversary loupée se précise. Qu'est ce que vous aurez pour 350 boules ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !