Alors qu'on commençait à ne plus en entendre parler -il faut dire qu'on en a bouffé des camions entiers- revoilà la variante 2 de Spectre. Cette fois, elle est là non pas pour dévoiler une nouvelle attaque en mode ninja, mais parce qu'Intel a cessé de taffer sur elle. En effet le géant a déclaré qu'il ne développerait pas de microcode à destination de ses vieilles plateformes pour plusieurs raisons. La première non dite est que ça doit demander beaucoup de temps et d'énergie, que le travail n'est pas aisé. Officiellement, c'est parce que ce matos est trop ancien d'une part, et que d'autre part il est utilisé en mode fermé, c'est à dire n'est statistiquement que très peu exposé à ce type d'attaque. De plus Intel rappelle que leur architecture ne les rend pas autant vulnérables que les plus récentes qui ont été patchées.


Les perdants du jour sont Penryn, Yorkfield et Wolfdale sortis en 2007, Bloomfield 2008 et Clarkfield 2009, Jasper Forest basé sur Nehalem en 2010, et plus étonnant encore les Atom "SoFIA" parus en 2015. Hormis le dernier cas, l'abandon de ce développement n'est pas péjoratif pour la marque, et devrait rester sans conséquence pour les clients particuliers, car les pros ont déjà renouvelé leur parc depuis 2007 !

 

intel ceo brian logo intel

 Intel tourne la page Spectre définitvement d'un point de vue logiciel. on se rappelle que les CPU hardwarement corrigés arriveront cette année 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !