On disait hier que GloFo comptait zapper la gravure en 10nm pour passer directement au 7nm. Intel n'a pas ce problème, son procédé 14nm est là et un 10nm fonctionnel va suivre en attendant d'aller vers le 7nm. Le plus gros fondeur vient donc de décider d'ouvrir ses chaines à des contrats externes. Pour quelle raison ? Car le géant a encore de la place pour quelques commandes une fois ses propres puces gravées et cela va lui permettre de rentabiliser un peu plus ses actifs.

 

Intel a donc obtenu un contrat de licence avec ARM, ce qui va lui permettre de fabriquer des puces pour des fabricants de SoC ARM comme Qualcomm, Samsung ou encore Apple. De quoi mettre du beurre dans le caviar (personne ne sait si c'est un bon mélange par contre), en optant pour une politique totalement différente du passé qui l'amène à récupérer une part du gâteau dans le marché des puces ARM au lieu d'essayer de les concurrencer avec ses x86. De quoi faire bouger le milieu ? On le saura bien assez tôt. (source : Bloomberg)

 

intel

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Récap • Choisir sa mobale Z170

La DDR4 grand public ?   La puce Skylake d'Intel est arrivée et pour l'accompagner le chipset Z170. Le géant bleu aimant bien changer de socket, le LGA 1151 obligera à pa...

 

Test • ASUS Maximus VIII Impact

Fracture de la rétine   Après l'ASRock Fatal1ty Z170 Gaming-ITX/ac, c'est de nouveau une carte mère au format mini-ITX à laquelle nous avons fait passer l'épreuve de no...

 

Expérience • Bloomfield bon pour la casse ?

Votre i7 920 est-il encore valeureux ?   Lancé par Intel fin 2008 pour inaugurer l'architecture Nehalem, Bloomfield a connu une grosse popularité pour plein de raisons. Le...