La grande mère Russie a décidé de remplacer tout le parc informatique du gouvernement, soit environ 700000 PC et 300000 serveurs, pour se débarrasser de la pourriture capitaliste d'Intel et AMD qu'elle soupçonne de collaborer avec la NSA et la CIA.

 

Et pour animer ces nouvelles machines, ils disent adieu aux CPU américains pour accueillir un SoC ARM 64-bit conçu sur leur territoire et nommé Baikal. Basé sur une architecture ARM Cortex A57 64-bit et cadencé à 2GHz, leur SoC à 8 coeurs devrait arriver en 2015 et serait suivi par une version à 16 coeurs (pour les serveurs) en 2016. Les deux variantes auront pour nom Baikal M et Baikal M/S.

 

La firme qui va s'en mettre plein les poches les fabriquer se nomme Baikal Electronics (on ne sait pas si cela a quelque chose à voir avec la firme Baikal qui fabrique des armes), elle est située dans la région de Moscou et va dérober aux USA un marché d'environ $3,5 milliards, une somme qui pourra financer pas mal de recherche et pourrait donc aboutir sur de nombreuses innovations par la suite. Pour l'instant le SoC sera réservé au gouvernement russe, sur des machines qui tourneront sous GNU/Linux, mais il n'est pas impossible qu'en fonction du succès de la chose, il n'arrive pas un jour sur le marché public. Une affaire qui méritera d'être suivie sur le long terme donc. (Source : ITAR-TASS)

 

Baikal Electronics  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 73 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !