Pas facile que le placement de ce Sandy Bridge E ! En effet, il doit d'abord faire face au LGA1155 qui propose des CPU de son standing sur des plateformes moins onéreuses, bien qu'Intel ait consenti des efforts sur le tarif de ce i7 3820. Ensuite, il va se prendre en direct la salve Ivy Bridge qui, si elle ne changera pas spécialement les performances gamme à gamme, va quand même sucer moins de watts grâce à son 22nm. 

 

Pour terminer, il souffre de la promiscuité avec un X79 dénué de fonctionnalités incluses dans des chipsets moins pompeux, on pense de suite au caching du Z68. Heureusement les constructeurs tels qu'Asus ont trouvé un moyen de l'intégrer, mais ce n'est pas franchement grâce au X79. Malgré son die de Xeon quadcore et ses fréquences de 3.6/3.9 GHz, sans oublier son cache L3 de 10Mo, est-il un bon processeur au mauvais moment ou un mauvais processeur tout court ?

 

corei7_3820_box.jpg  

 

Le test chez Hardware Canucks

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...