Tout le monde ne se souviendra pas forcement des trackballs - tout fureur à une époque où beaucoup faisaient encore pipi au lit ou n’étaient carrément pas nés -  qui se sont  fait éclipser petit à petit par les souris  et les infâmes trackpads, un peu à l'image de la disquette supplantée par le CD-ROM. Ils sont certes moins intuitifs et nécessitent en général une petite période d'adaptation, mais entre de bonnes mains peuvent se révéler quasiment tout aussi efficaces et précis. Un des gros avantages par rapport aux souris, c'est qu'ils exercent aussi beaucoup moins de tension sur le poignet et ne nécessitent normalement pas de mouvement du bras. Bien sûr, les trackballs n'ont pas totalement disparu de la circulation, mais en plus de Logitech, il ne reste en réalité plus qu'une poignée d'autres constructeurs qui produisent encore des modèles, dont la majorité commence vraiment à se faire des cheveux blancs.

 

logitech mxergo trackball dessus

 

Surprise ! C'est là que débarque le MX Ergo (pour ergonomique, pardi), qui vient remplacer le désormais défunt M570, sorti en 2011, une éternité ! L'Ergo reprend la même carrure que son prédécesseur et  s'adresse avant tout aux amateurs du trackball dit ''de pouce'', puisque la boule se trouve sur le côté et tombe naturellement... sous le pouce. Côté duquel se retrouve aussi un bouton pour ajuster le dpi à la volée, de 320 à 440. Le dessus contient tout ce qui fait une souris classique, c'est-à-dire une molette et les boutons droite/gauche. Un détail qui peut faire la différence, c'est la présence d'une base en métal -optionnelle- qui permet une inclinaison de 20 degrés, sans doute dans l’idée d'offrir un meilleur confort selon la tâche à effectuer, tout en essayant de concilier deux mondes. Enfin, niveau connectivité on a le droit à  du wireless 2.4 GHz, avec une batterie de 500 mAh qui devrait tenir 4 mois sur une recharge si on en croit Logitech.

 

logitech mxergo trackball incline

 

Le MX Ergo est déjà en vente sur le site de la marque au tarif de 99$. C'est assez cher, surtout que la garantie n'est que de 1 an;  mais comme il n'y a pas grand-chose en face et qu'il s'agit d'un marché de niche avant tout, Logitech peut se le permettre sans trop de risque. Il faudra évidemment attendre les tests qui ne devraient tarder, pour savoir ce qu'il en est vraiment des qualités et des défauts, loin des discours marketing. 

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...