Han ! Une imprimante sur CDH ! Faites péter dindes et poulardes, faites couler le calva et l'absinthe, appelez les strip-teaseuses, va y avoir une teuf ! S'il est vrai que l'usage de l'imprimante particulière reste important, son utilisation a évolué. Au départ, tout le monde imprimait en gros n'importe quoi, même des photos sur du papier dégueu, et cela avait un coût puisque l'encre coûte 4x plus cher que la revente de la semence de Pascal sur le marché du bovin de Sauveterre de Rouergue, c'est dire ! Puis les imprimantes capables de faire de la bonne qualité photo coûtaient un bras, bref c'était le foutoir.

 

Et puis pour imprimer ses photos acquises lors de la démocratisation des APN, il y a eu des service d'abord en ligne qui vous renvoyaient tout sous quelques jours, puis physiques avec les photographes. Ces derniers ont aussi fait leur révolution culturelle en proposant de l'argentique, mais aussi de tels service de développement de photos numériques. Finalement les gens ne se servent plus de l'imprimante domestique aussi bêtement qu'avant, ils ont arrêté de tirer le portrait de tata Jeanine sur du papier chiottes. Pour de la photo, on peut aussi faire ça chez soi, et facilement, c'est le rôle de la Epson PictureMate PM400. Cette gamme PM déjà n'incorpore que des petits modèles d'imprimantes, et la jet d'encre du jour est capable de faire du 5700x1440 avec ses 4 couleurs dissociées mais incluses dans le même package, chaque couleur comprenant 180 buses chacune. On a calculé, ça fait 2 picolitres la goutte, et elle peut imprimer une tof de 4x6 pouces en 36 secondes (en fait on n'a rien calculé du tout, on nous l'a dit !) Elle supporte à peu près tous les types de papier, et au max du 5x7".

 

Autre truc sympa, elle se connecte au PC en USB2, mais aussi en Wifi direct avec tout un tas d’applications de facilitation d'impression. Car que ce soit avec votre APN, ou votre smartphone, tablette, elle se connecte en Wifi à vos périphériques directement même si votre hotspot Wifi est hors de portée. C'est presque simplifié à l'extrême avec une impression directe des photos sans passer par un ordi. Le seul vrai problème à son adoption, c'est que d'une part les consommables sont toujours aussi chers, et que d'autre part Epson la facture 250 bouliches américaines ! (Source dpreview)

 

epson pm400

 


Brève précédente :

R9 380X le mois prochain ?

Brève suivante :

UE3 vs UE4 sur Ethan Carter

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !