Intel a beau être dans la tourmente, ça ne l'empêche pas de continuer à enchainer les gaffes. On l'a vu hier, Intel Asie est devenu la risée du milieu. Pour autant, là où il a raison, c'est quand il dit qu'il délivre des puces qui montent dans les tours. Le 9900KS ne nous a pas bluffés par rapport au 9900K, mais il reste le CPU le plus puissant mainstream chez Intel. La faculté de monter en fréquence lui permet de rester toujours un mets de choix au moment de s'amuser. Et autant le dire, une fois l'artillerie lourde sortie, le 9900KS sait se montrer docile comme un agneau.

 

Si vous lui collez la fraiche Hélène, et qu'il accepte de la DDR4 4800 Teamgroup ainsi que l'ASRock Z390 Phantom Gaming X, et que vous le caressez avec du papier ponceur sur son crânIHS, alors il peut roucouler fort. La preuve ? Chez Tom's Hardware US ils l'ont monté à 6952,2 MHz sur tous les coeurs pour 3122 points sur Cinebench R15. Et sur un bench simple thread comme SuperPI 32M, la fréquence a grimpé à 7300 MHz. Le CPU a donc fait ce pour quoi il est fortiche, faire péter des records de fréquence. Par contre son apport pour Mr Toulemonde se réduit à zéro à la vue de la gamme AMD et des articles parus. Pour le sport, épicétou !

 

9900ks recto

 Le 9900KS n'apporte que très peu aux performances du 9900K. Mais son triage lui autorise des fréquences compliquées à atteindre pour son petit frère. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !