Si vous êtes un grand barbu libriste, que votre guerre est ouverte contre Windows et les entreprises fermant leur code source, vous vous êtes peut-être posé la question du micrologiciel animant vos objets électronique. En effet, au démarrage de votre machine, le BIOS exécute une quantité faramineuse de code permettant entre autre l'initialisation des composant et leur présentation claire à l'OS. Le soucis réside dans le fait que ce code n'est la plupart du temps pas libre, et donc possiblement truffée de backdoors ou tout simplement de bugs lorsque vous branchez votre Xeon Phi trouvé à la foire-fouille à côté de vos 5 cartes graphiques récupérées d'un mineur en faillite.

 

Coreboot vise à corriger ce fait : ce BIOS est libre, ce qui permet à quiconque en ayant l'expertise de venir ajouter son petit grain de sel à l'édifice. Et depuis hier, suite à un ajout au repo git du bouzin, les APU Picasso - les fameux 3000 en Zen+ - sont désormais supportés, voilà qui fait plaisir pour l'avenir du projet ! Cela est d'autant plus appréciable que les derniers APU auparavant supportés étaient les... Stoney Ridge, datant des modules Excavators.

 

Gardez cependant vos rêves trop libristes de côté, cette nouvelle suit en fait le mouvement général choisi par la firme, depuis l'annonce de l'ouverture des sources de l'AGESA ; mais surtout la production prochaine de nouveaux Chromebooks sous CPU rouge, Google étant attaché aux BIOS libres pour ses machines. Reste à voir quelles cartes mères seront compatibles, mais nous avons tout de même peu d'espoir à ce sujet sur le segment des ordinateurs de bureau. En effet, les fabricants sont plutôt réticent à l'idée de devoir dévoiler leurs agencement interne et leur recette secrète pour vous fournir le meilleur ce qui les arrange. Peut-être dans un futur plus lointain ? (Source : Phoronix)

 

coreboot

 Beau pas en avant pour le projet : les derniers APU rouges basés sur Zen+ sont désormais supportés.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !