Au tour de Ghost Recon Breakpoint de passer à la moulinette du Comptoiroscope, avec une p'tiote analyse des graphismes et des performances du titre en 4K. Pour rappel, la bêta fermée du titre avait eu lieu début septembre, la bêta ouverte ayant quant à elle débuté le 26 septembre pour s'achever le 29, soit 2 jours avant la sortie du jeu. Oui car si la sortie officielle est fixée au 4 octobre, le jeu est disponible en accès anticipé dès le 1er pour les possesseurs d'une édition deluxe ou supérieure. C'est classe, mais c'est bien trop court pour effectuer des changements majeurs, et peut-être même des changements mineurs, qui sait. Quoi qu'il en soit, on va observer ce beau monde à la loupe.

 

 

 

C'est toujours avec une RTX 2080 Gaming OC que nous effectuons nos tests, une carte taillée pour la 4K à conditions de faire quelques concessions, variables selon les jeux du moment. Dans tous les cas, nous avons voulu tester les options au max du max en terme de preset, et ce preset fabuleux prend le doux sobriquet d'Ultime, suivi par le preset Ultra (habituellement le plus élevé), pour finir en bas de l'échelle avec le preset Faible (Low).

Donc trois presets au menu du jour, car on voulait quand même voir les différences entre Ultime et Ultra, que ce soit en terme de rendu ou en terme de performances. Contrairement au gain de perf, pour les différences visuelles, on repassera. Mais c'était sans compter sur le petit poucet, qui offre pour le coup un rendu relativement différent, et des performances loin d'être ridicules. Bref, si vous êtes équipés d'une RTX 2080, il y a moyen de taper du 2160p60 constant en jouant gentiment sur les paramètres un par un plutôt que de passer par un preset.

 

 Ghost Recon Breakpoint sous toutes les coutures en 4K grâce au benchmark intégré au jeu, ça envoie du bois. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !