Far Cry 5 conservera l'ADN de la série avec des malades mentaux qui ont décidé d'emmerder littéralement la région dans laquelle ils vivent. Après Vaas dans le 3, Pagan Minh dans le 4, Voici le sociopathe Joseph Seed, autoproclamé chef de secte religieuse, comme quoi tout est prétexte à des dérives. Vous jouerez le rôle du shérif, qui tente, avec plusieurs civils intègres et courageux, de résister et de faire tomber cette secte qui prêche la bonne parole à grands coups de tatane et de pétards dans le cibouleau.

 

De ce point de vue, Ubisoft n'a pas changé ses mécaniques. On perd toutefois les fameuses tours, ce qui n’est pas un mal, mais ne révolutionnera pas le gameplay plus que ça. Au final, la petite bourgade de Hope County située dans le Montana (tout y est fictif bien entendu) sera le théâtre des affrontements. Techniquement, le moteur Dunia sera a priori encore aux manettes, et devrait donner de belles cartes postales en parcourant ces vertes prairies à perte de vue.

 

La Gamescom a permis à certains d'essayer le jeu, et de livrer leur avis, dévoiler quelques trucs et astuces comme l'avancée du solo en mode co-op, ou la présence d'un compagnon géré par l'ordi comme sur Far Cry Primal. C'est la miss Carole Quintaine qui donne un regard différent, avec ses yeux de femme, mais aussi ses yeux de gameuse. On adhère ou pas, mais ça change clairement de ces Youtubers exubérants pour n'importe quoi qui crient et hurlent au moindre pixel. A vos mirettes en attendant le 27 février 2018 !

 

 Té, une balade dans Hope County, ça n'a pas l'air mal s'il n'y avait pas ces malades ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 31 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !