Le jeu vidéo, ou le passe-temps favori génération N-1, est devenu un marché global, regroupant des communautés de millions de joueurs. Et comme tout mouvement de masse, il connait ses excès comme ses mérites, ses défenseurs comme ses détracteurs. Sur ce dernier point, il faut avouer qu'on est souvent dans le cadre d'une stigmatisation totale d'un sujet dont on ne perçoit qu'une partie, souvent la plus polémiquement observable.

 

Aussi quand un média très grand public s'intéresse au sujet on s'y intéresse aussi et souvent on rigole un peu jaune tant les arguments développés sont à côté de la plaque, un peu comme nos politiques quand ils parlent de la vie de Mr tout le monde. Par contre quand c'est un média certes très grand public, mais habitué aux contenus de qualité, là ça devient tout de suite plus pertinent. Et c'était justement le cas hier soir, en deuxième partie de soirée, sur Arte.

 

evolution lara croft

Certaines choses évoluent plus vite que d'autres.... M'voyez ?

 

Ce n'est pas la première fois que la chaine traite le sujet dans sa globalité, comme nous vous en parlions il y'a un pwal plus de trois années. Basée sur une idée originale d'Olivier Heckman, c'est Jerôme Fritel, documentaliste chevronné, qui est aux commandes pour aborder le sujet, avec le soutien d'intervenants qualifiés pour parler de la chose :

  • des joueurs professionnels bien sûr;
  • Mr Ubisoft aka Yves Guillemot (non, ne riez pas là bas dans le fond);
  • David Cage (de Quantic Dream);
  • Franck Pearce (de Blizzard);
  • Jenova Chen (créateur de Journey);
  • Suda 51 (créateur de Killer is Dead);
  • Olivier Seguret (journaliste);
  • Jesper Juul (sociologue);
  • Daphnée Bavelier (professeur en neurosciences);
  • Emmett Shear (de Twitch);
  • Jeff Lyndon (d'iDreamSky);
  • Niklas Hed (créateur de Angry Birds);
  • Julien Codorniou (de Facebook);
  • Oscar Barda (pôle JV à la Gaîté Lyrique);
  • David Rutter (producteur de FIFA 2016);
  • Joseph F. Crocitto (de l'US Army);
  • Aphra Kerr (économiste)...

 

On y parle révolution d'un média, culture, comportements sociaux, industrie(s), plaisir, argent, violence, pulsions, facultés cognitives, technologie(s), travail, stéréotypes plus ou moins moisis, sexisme, éthique; entre autres. Une jolie percée dans le milieu -mettant à mal bon nombre d'idées reçues sur le loisir devenu média de masse- soutenue et nuancée. Certains sujets n'y sont peu ou pas traités, comme le crowfunding ou les dimensions artistiques liées au média, mais ce sont globalement 78 très bonnes minutes à (re)voir, et ce gratuitement pendant encore 6 jours !

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !