Les écrans HDR arrivent petit à petit, on parle de PC bien entendu. Pour l'instant c'est un peu le Muppet show, entre ceux qui se disent HDR, d'autres HDR10, on se doute qu'il y a des astuces que Bob de la mercatique saura exploiter. Il était temps que VESA se penche sur le sujet et donne des consignes fortes pour mériter le logo HDR. Ça vient d'être fait, avec l'aval des grands noms de l'IT comme les fabricants de dalles, et de cartes graphiques, processeurs, c'est pas le nombre d'adhérents qui manque !

 

Alors premièrement, la norme HDR qui se nomme en fait DisplayHDR est en version 1.0. Elle détermine 3 catégories d'écrans en fonction de la luminosité en cd/m². Le DisplayHDR 400, 600 et 1000.

 

vesa displayhdr classification

Ce n’est pas tout puisque chaque catégorie possède ses propres critères en plus de la luminosité pour obtenir la certification. le DHDR400 doit proposer en plus une vraie qualité d'image 8-bit, et un minima en ce qui concerne le gamut et le contraste. Le DHDR600 impose en plus des noirs profonds, des images 10-bit, le DHDR1000 monte d'un cran encore les items à satisfaire.

 

Le but de tout ça c'est bien entendu d'éviter les dérives commerciales, et d'harmoniser le marché pour que tout le monde y trouve une concurrence loyale. De la transparence dépendra l'adoption de ces moniteurs, en attendant un jour l'OLED pour le marché PC, mais ça semble plus compliqué que pour les TV (ou moins rentable).

 

 Le smoniteurs HDR avaient besoin d'un patron, c'est VESA qui a mis de l'ordre dans la maison ! 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 31 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !