ragotron de comptoir

 

L'informatique c'est chouette ! Osef les priorités, pour le prix d'un sac à main Louis Vutton l'on peut monter un magnifique PC testiboulé là où il faut, couvert de verre trempé et bardé de RGB aveuglant si nécessaire, et qui trônera fièrement près du bureau, lui-même surmonté d'un magnifique écran 55" incurvé 16K HDR FreeGSync 500MHz.

Hélas, devant ce tableau idyllique, entre nous, qui peut réellement prétendre ne jamais avoir eu d'embrouilles avec les petits bouts de PCB bardés de transistors et autres machins d’électronique, aussi chers soient-ils ? Tantôt pour des raisons obscures, tantôt (très souvent même) tout simplement à cause d'une paire de mains gauche, d'un montage effectué avec les pieds, ou encore grâce à des décisions un tantinet irrationnelles prises après une soirée bien arrosée pour les uns, ou une journée chargée pour les autres...

 

guru meditation

 

Nos PC sont parfois aussi un peu ingrats, alors qu'on leur donne tant au fil des upgrades et des ennuyeuses sessions de dépoussiérages. Imaginez rédiger un rapport de 20 pages que votre bien aimé patron veut pour demain matin, et paf, ça plante en plein milieu. Vous redémarrez, et tout a disparu, parce que sauvegarder régulièrement est un luxe que vous ne vous étiez pas permis.

Ou la fois où vous étiez en plein raid intense avec votre équipe sur WoW, et soudainement, BSOD ! Le temps d'y retourner, la partie était déjà foutue et tout le monde vous en voulait ! Mais en fin de compte, à qui la faute ? Était-ce un overclocking instable mal testé ? La faute aux sessions de minage 24/7 ? Du matos défectueux ou mal branché ? Vladimir Putin ? Le NSA ? Le chat du voisin ? Obi Wan Kenobi ?

 

Certaines histoires se ressembleront et paraîtront forcément familières, mais elles seront rarement identiques à 100% et encore moins vécues de la même façon, parfois c'est drôle, parfois un peu moins, mais de toute manière il vaut toujours mieux en rire qu'en pleurer. Et puis ça fera toujours autant de trucs à raconter à vos petit-petits enfants lors des inévitables réunions de famille annuelles, même si c'est au risque de passer pour un vieux schnock parce les ordinateurs tels que nous les connaissons aujourd'hui auront alors cessé d'exister (ou pas).

Imaginons que d'ici là, il sera bien difficile pour les nouvelles générations d'imaginer qu'un PC pouvait ne pas être construit directement dans le cerveau accompagné d'implants de paupières VR... Allons, calmons l'imagination débordante et ne nous égarons pas. 

 

mobo visee

Bon. Certains cherchent, quand même.

 

Pour agrémenter ce 11ème ragotron spécial coin lecture "3615 MyLife" VDM et le tout premier de 2018, nous avons sélectionné quelques anecdotes sympathiquement partagées par chaque membre de l’équipée du Comptoir, sans peur ni honte. Vous imaginez bien que ce n’était pas facile d'en choisir une ni d'accepter de vouloir se rappeler d'un passé parfois frustrant, pour ne pas dire douloureux, parce qu'un coup de jus ça fait mal, au moins autant que de réaliser qu'on vient de bousiller du matos à 1000 balles (et plus si affinité). 

Le pire c'est que forcément ça se cumule, pour ceux d'entre nous qui ont déjà passé des années à trifouiller du hardware, parfois depuis le berceau, il y aurait certainement de quoi écrire plusieurs volumes. Et puis on comprend aussi mieux pourquoi les cheveux viennent parfois étrangement à manquer chez certains d'entre nous... Mais commençons !

 

Pascal : Windows Update ! Tout est dit..

Habitué des sessions à rallonge (+ de 20 jours en moyenne), je pense que dans mon cas le plus pénible ce sont les updates Windows qui téléchargent, s'installent et redémarrent sans jamais te demander ton avis malgré une group policy forcée (pour ne pas clôturer une session sans aval utilisateur, justement)... D'une ça bousille tous les trucs ouverts, et de deux ça aime planter l'ordinateur avec un beau BSOD au reboot (ça m'énerve encore rien que d'y penser !!) Côté hardware, la bourde qui m'aura fichu le plus la honte (heureusement sans témoin) reste vouloir enfoncer une barrette de RAM... Dans le mauvais sens... Et forcer en râlant en plus !

 
Thierry : un NAS au café, sans sucre.

La mienne va être assez brève et elle résume bien ma vie avec le hardware : Le mug et le NAS. Tout le monde aime prendre son petit café en bossant, moi aussi du coup et généralement c'est le truc XL, tasse à ras bord. Là, c'était un mug plein de Ricoré (2/3 eau bouillante, 1/3 lait écrémé et pas de sucre lol), posé à côté du clavier pour laisser refroidir...

Hélas, quand tu as deux mains gauches, tu fais des mouvements brusques, mais là c'était la mauvaise idée du jour. Donc 300ml de liquide chaud se répandent sur le bureau et comme le liquide ne s’arrête (évidemment) pas au bord, et bien ça coule bien en dessous aussi. Le problème, en dessous il y a aussi le câblage qui traîne, un petit caisson audio, le switch posé au sol et... feu mon Syno DS416 slim. Ouais, tout est tombé en cascade sur le NAS qui n'a pas aimé du tout... Heureusement que j'ai sauvé le reste et que j'avais des sauvegardes du peu qu'il y avait dedans !

 
Thomas : Branche-moi bien

Changement de PC pour mon association, montage nickel, il restait juste à cloner le HDD de l'ancien sur le SSD du nouveau. Hop, ça clone, ça clone, pas de souci, je remonte le SSD dans le nouveau PC que je connecte à un moniteur : écran noir... Je me dis que j'ai fait une connerie et qu'il y a un souci de compatibilité matérielle (l'ancien PC est vraiment vieux),  je tente donc le SSD dans l'ancien PC connecté au moniteur :  rebelote : écran noir... Bon, c'est le clonage qui a dû foirer... Je remets l'ancien HDD dans l'ancien PC et je le rebranche comme si de rien n'était  : Bim ! Écran noir...

Oh... My... God... Pas de doute, j'ai fait une connerie, et bien sûr je n'ai pas fait de backup de l'ancien, qui contient évidemment des données sensibles, sinon ce n'est pas drôle. Je branche le HDD sur le nouveau PC, ça ne marche pas, je rebranche le SSD, idem... Je tente une dernière fois de mettre l'ancien HDD dans l'ancien PC, avec la config initiale, et au moment de brancher l'écran, qu'est-ce que je ne vois pas derrière ? Depuis le début la prise VGA était branchée sur la carte-mère, alors que j'aurais dû la mettre sur la sortie de la carte graphique... Évidemment, entre-temps j'ai formaté le SSD pour tenter autre chose, et c'est ainsi que j'ai perdu une matinée entière à résoudre un problème qui n'en était pas un... Bref, VDM.

 
Thibaut : Buzz l'éclair !

Perso mes débuts furent fantastiques. J'avais acheté un PC assemblé à mon meilleur ami à base de Pentium 166. Et j'ai décidé quelques semaines plus tard de le faire évoluer avec un K6-2 333 accompagné de sa carte mère et de EDO (de mémoire). Mon pote me conseillait de démarrer le tout hors de la tour, mais évidemment je branche l'ensemble dans la tour, avec la carte mère adossée à un coté du châssis, sans isolation, rien ! Et à l'allumage , je suis gratifié d'un superbe feu d'artifice ! Bilan carte mère HS, EDO HS, CPU ok. Du coup, par la suite j'ai fait très attention à bien isoler électriquement une fois le matériel passé avec succès au SAV.

Autre moment oups, j'ai décidé sur un PC correct il y a longtemps de passer la tension de l’alimentation de 115V à 230V, en marche. Comment dire en un seul mot : pfiouuuuuuuuttttttttt, plus rien, et avec une bonne odeur de brûlé !

 
Gustavo : le virus bourré.

Ma petite histoire remonte à 2002, après une soirée bien arrosée chez des copains et un week-end LAN garage, je rentrai alors chez moi avec une magnifique galette marquée "SOF 2 Double Hélix". Problème, le petit fichier .exe miracle qui permettait alors de le lancer ne fonctionnait pas. Petit tour sur Emule, sans succès, petit tour sur Kazaa, super, j'y trouve un fichier qui semble correspondre. Mais au lancement, horreur, une fenêtre jaune s'affiche avec un compte à rebours et la tête à Bilou ! Habitué de ce genre de blague, je redémarre l'ordinateur pour ensuite réaliser que je venait tout juste de perdre les données du disque système !

Malgré les 2 grammes d'alcool dans le sang, je me lance dans une réinstallation de Windows Millenium (oui !). Formater C: ne fonctionne pas ? Ok, je supprime la partition. Le lecteur 2 s'affiche soudainement comme partition "principale" ? Je supprime ! Puis rebelote pour la 3, et la 4 ... virus de merde (oh VDM, ah tient). Éventuellement, je réalise avoir tout bêtement confondus les pistes 0 et 1, pour me retrouver au final avec une installation Windows bancale qui n'aura tenu qu'une semaine avant de partir en vrille, et surtout, 4 disques vides... !

 

Jordan : Service après-vente !

Je n'ai jamais eu trop de moments VDM avec mon matos informatique. Mais j'ai déjà essayé de dépanner le PC d'une copine pour qu'au final, sa carte graphique - qui était en fin de vie - claque plus ou moins dans mes mains. Forcément, ça fait un petit peu tâche ! J'ai déjà démonté un portable qui a priori ne marchait plus. Arrivé à un point de non-retour pour le désossage, pour le fun je me dis "tiens on va essayer de l'allumer". Évidemment, il s'est mis en route...!

À l'époque de Windows 98, quand j’étais encore un noob en informatique, j'avais pensé bien faire en supprimant des répertoires aux noms bizarres dans le disque C de Windows. Après tout, ils semblaient louches et prenaient de la place donc pourquoi pas ! Vous devinez  la suite ! Ça a bien fonctionné jusqu'au redémarrage, et après... plus rien ! Oups, j'ai évidemment supprimé des machins de Windows qu'il ne fallait pas !

 

Nicolas : Appeul et disque dure.

Je pense que la plus longue/passionnante histoire que j’ai se traîne sur environ 6 mois. Pour un peu de contexte, étant en prépa, je suis passé sur un Hackintosh (Apple-> pas de mises à jour à faire vu que cracké/bloqué, mais au moins c’est zoulis et ça marche). Ayant deux vieux disques durs d’environ 200 Go chacun, je décide d’en faire un “RAID logiciel” (c’est-à-dire un JBOD sauce Apple, qui concatène simplement mes disques), et les utiliser pour stocker mes films et ma musique (environ une bonne trentaine de gigots). Arrivé après les concours, je m’offre ma config Skylake actuelle, que je monte sans tarder. Je formate la partition Windows, réinstallation, boot sous OS X et... Kernel panic (le BSOD Mac-linux).

Il se trouve qu’en septembre 2014, le 6600K était encore très mal supporté par le noyau, et je n’avais pas prévu le coup. Et comme maintenant il est quasi obligatoire d’avoir un autre OSX pour créer un Hackintosh, je me retrouve avec deux disques inutilisables. Heureusement la plupart des musiques ont pu être extraites de mon iPod, mais il restait les films. C'est seulement en juin, en me penchant un bon vrai coup sur le souci, j’ai trouvé un shareware (et non TransMac ne lit pas le RAID JBOD) utilisable pour Windows et enfin retrouvé l’intégrale de Clara Morgane le Seigneur des Anneaux, avec bien sûr un montage à l’arrache vu que j’avais viré les baies de disque dur pour mettre ma pompe de Watercooling. Ouf !

 
Matthieu : Erreurs de jeunesse

Pour ma part, je me souviens des débuts où j'ai o/c un peu trop fort un Sempron 3300+ et une FX5200 (oui, no comment), accompagné d'une alimentation LC Power (à la limite du no name), pour finir avec une forte odeur de cramée dans la pièce. Bizarrement, rien de cassé, ouf ! Sinon, il y avait aussi la fois ou j'ai fignolé un peu trop avec la box familiale et coupé l'internet de la maison pour quelques jours jusqu’à ce que de l'aide extérieure nous arrive.

Le plus navrant, c'est une situation qui m'est arrivée il y a peu, ou le PC bootait, mais sans rien afficher à l’écran. Ce n’était pas la première fois, j'ai donc enchaîné les resets du BIOS et les redémarrages, je bouge un peu le matos, et toujours rien. Finalement, alors que j'en suis encore a me casser la tête dessus, ma copine qui passe par là me sort un "hé, si ça se trouve c'est juste l’écran" !

Bien sûr, je me dis que non ça ne peut pas être aussi simple, mais je sors quand même le câble HDMI pour remplacer le câble DisplayPort, et la : PAF ! En fait, pendant tout ce temps le PC bootait correctement, il s'agissait simplement du câble DP qui était soudainement et étrangement devenu foireux... ! VDM !

 

Et voilà, un petit étalage de nos déboires personnels, sélectionnés pour le plaisir de vos yeux ! Riez, mécréants, riez ! Peut-être même que certains d'entre vous se  sentiront même un peu mieux après la lecture, comme quoi nous sommes vraiment tous capables, tour à tour, d’être le boulet de service et/ou le dindon de la farce ! De plus, il y a de tout et de n'importe quoi, alors quer certains sont visiblement bien plus chanceux que d'autres... L'expérience, quoi ! 

 

bob the builder vdm rgb

Mais tout va bien, Bob est là ! Il a RGB-isé les VDM !

 

Il faut aussi reconnaître que l'informatique d'aujourd'hui est relativement plus accessible. Ça ne veut pas dire pour autant que les nouvelles générations de PCistes sont - seront - exemptes d'emmerdes et épargnées de moments VDM, (très) loin de là.  Aussi perfectionnée soit la technologie, nous n’échapperons probablement jamais au fantôme dans la machine ni à la capacité de l’être humain à commettre des boulettes !

Et hormis la vie quotidienne, il faut aussi avouer que les fêtes de fins d'années que nous venons tout juste de traverser se prêtent aussi particulièrement bien à l’exercice qui suit. Entre Noël, les cadeaux, la booze, et puis Nouvel an, avec toujours plus de booze, des feux d'artifice et des étrennes pour les plus chanceux, on se retrouve bien souvent face à des conditions idéales pour des dérapages de toutes beautés !

 

psy allongé chaise

Allez, hop ! On se met en position.

 

Donc assez blablaté de notre côté, ceci est un ragotron, et qui dit ragotron, dit ragots ! Oui, vous avez deviné, c'est à notre tour de rire un peu votre tour maintenant de partager le ou les moments VDM - liés à l'informatique, hein - vous ayant le plus marqué au fil de vos aventures et que vous avez toujours rêvé de partager avec le monde entier ! Parce qu'à la maison rares sont ceux qui vous comprennent, pour peu qu'on vous écoute, mesdames et messieurs, c'est le moment ou jamais, libérez votre conscience et ragotez-nous vos périples hardwariens !

 11ème Ragotron,et le premier de 2018 ! Intéressons nous aujourd’hui aux faits VDM de la team les plus marquants... et ensuite les vôtres, bien sûr !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news

Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 54 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !