Le GPP fait parler en ce moment. Concurrence déloyale, pressions internes, Nvidia tacitement pourrait éliminer des partenaires ne respectant pas les clauses du GPP comme il l'a déjà fait par le passé en réduisant la liste des marques partenaires. La loi du silence règne puisque chaque langue qui pourrait se délier et confirmer ou pas les contraintes du GPP risquerait de coûter très cher à la marque. Et en termes de ventes, se mettre Nvidia à dos est une mauvaise idée tant sa position est favorable et confortable. 2018 ne reniera pas cette position. A vrai dire on en est là, la perestroïka de la carte graphique ce n'est pas pour tout de suite.


ASUS aurait décidé, sans le dire, de se plier aux directives du GPP. Ainsi la série ROG serait désormais attitrée aux puces du caméléon. En compensation, les puces AMD serait reclassées sous une nouvelle bannière gaming nommée ARES. Alors rien n'est moins sûr, et ça reste une rumeur, mais si tel était le cas, on devrait attendre la prochaine génération de GPU pour voir comment les choses seront organisées. Volta, ou l'hypothétique Polaris Refresh permettront, quoi qu'il arrive et peu importe quand cela arrivera, de confirmer ou pas. Et encore faudra-t-il qu'ASUS s'explique sans incriminer le GPP. ASUS avait déjà utilisé ce patronyme pour des cartes bi-GPU à base de Radeon il y a quelques années. Affaire à suivre forcément, même si dans le fond ce n'est pas si déconnant de séparer les deux entités pour plus de clarté auprès des clients. A condition de traiter les deux équitablement ! (Source VDCZ)

 

amd nvidia ruby

 Les premiers effets du GPP seront-ils visibles à la prochaine génération de GPU ? ASUS dissociera-t-il ROG Nvidia du reste de la concurrence ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués