Ça y est, les pros sont heureux puisqu'EPYC en version Zen2, aussi connu sous son nom de code Rome, a été lancé la semaine dernière. Entre les chiplets toujours plus nombreux permettant de continuer à offrir un nombre croissant de cœurs - 64 maximum - à un prix restant raisonnable par rapport au bousin (comptez tout de même près de 7000$ juste pour la puce) et les améliorations architecturales bienvenue sur l'AVX, massivement utilisé en centre de calcul, AMD a largement de quoi se faire des amis.

 

Et il semblerait bien que ce soit le cas. Si la domination d'Intel a laissé des traces - difficile de trouver un Opteron sous l'air Haswell / Broadwell dans un rack - bon nombre d'entreprises se sont jointes à la fête. Si HP Entreprise était déjà partenaire, de nouveau serveurs ont été annoncés, les ProLiant DL385 et DL325, qui à eux deux ont cassé pas moins de 27 records du monde, notamment en matière de virtualisation et d'efficacité thermique. En même temps, ces chiffres sont du même acabit que ceux des fréquences RAM : beaux, mais pas non plus à prendre au pied de la lettre.

 

Nous découvrons par contre de nouveaux arrivants : Dell, qui a prévu une nouvelle gamme de PowerEdge pour Epyc, et Lenovo qui s'est récemment introduit sur le secteur rouge avec les SR635 et SR655. Notez aussi qu'AMD a doublé Intel sur un appel d'offres du département de la défense américain de par un contrat avec Cray concernant trois centres de calcul pour la modique somme de 71 millions de dollars. Voilà de quoi largement assurer la rentabilité de la firme !

 

Du côté logiciel et GAFA, il y a aussi du nouveau : Google a récemment installé des Epyc dans un data center interne, et va rajouter la série Rome dans son cloud de calcul d'ici fin 2019. Dans la même veine, Twitter et Microsoft ont aussi décidé d'investir chez les rouges, tandis que VMware a annoncé une collaboration afin de développer davantage la sécurité et la performance des serveurs Zen.

 

Voilà qui fait plaisir pour les aficionados des rouges, et qui fournit un bel argument d'autorité pour qui souhaiterait démontrer la pertinence de Zen face aux bleus. Cependant, il ne s'agit encore que d'une remontada et non d'une domination, et ce n'est pas Ice Lake, certes bien en souffrance, mais bien embusqué, qui viendra démentir ! (Source : NetworkWorld et NextPlatform)

 

amd ryzen

 Quand AMD organise des soirées en l'honneur de ses CPU et ce ces derniers sont performants, il y a bon nombre d'invités ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !