Après un petit âge d'or marqué par des hausses incroyables, suivies de baisses tout aussi folles, une période où beaucoup d'argent aura été fait par certains, mais aussi perdu par beaucoup beaucoup d'autres, l’étau semble finalement se resserrer autour des cryptomonnaies. La fête parait toucher à sa fin, en ce sens Google suivra bientôt Facebook en interdisant et bannissant les publicités concernant les cryptomonnaies, et ce sans discrimination aucune. En effet, Google compte bien ratisser large et inclura ainsi autant les scams et autres système de Ponzis, que les publicités d'offres (parfois) légitimes de compagnies dont le métier concerne de près ou de loin les cryptomonnaies, y compris les portes-monnaies virtuels, les ICO et les plateformes de changes. Pas de pitié !

Cette nouvelle règle, confirmée via ce changelog sur la page de la politique publicitaire en matière de services financiers sur Google, prendra effet en juin 2018. Le directeur du département publicitaire de Google, Scott Spencer, justifie cette action en invoquant  l'imprévisibilité  de l'avenir des cryptothunes et qu'assez de mal a déjà été fait comme ça !

 

We don't have a crystal ball to know where the future is going to go with cryptocurrencies, but we've seen enough consumer harm or potentiel for consumer harm that it's an area that we want to approach with extreme caution.

Évidemment, il ne faut pas trop se leurrer non plus. Si les intentions sont en apparences louables, il s'agit fort certainement aussi pour Google de protéger avant tout son propre commerce - celui des publicités - et ne pas entacher la réputation de ses services en risquant ainsi de perdre simultanément la confiance des utilisateurs en sa plateforme. N'oublions pas que 84% du revenu de Google provient encore des publicités. La compagnie semble d'ailleurs avoir redoublé d'efforts en matière de tri des publicités durant 2017, en partant de 1,7 milliard en 2016, 3,2 milliards de publicités auront été retirées du web par le géant de la recherche en 2017.

Mais c'est encore loin d’être parfait, beaucoup de publicités douteuses passent régulièrement encore les mailles du filet, au vu et su de Google ou pas, ce qui rend aussi ce nouveau ban et cette approche non discriminatoire par rapport aux cryptomonnaies assez débattable, d'autant plus qu'il y aura certainement des faux positifs dans le lot. Toutes les entreprises ayant pour cœur de métier les cryptomonnaies ne sont pas nécessairement malhonnêtes et illégitimes pour autant et il peut être dommage pour certains que Google n'ait pas réalisé l'effort d'une distinction. Gendarmerie du net, bonjour ?

 

google cryptomonnaie ban 2018

 Facebook avait déjà franchit le pas, et Google suivra désormais en juin avec l'instauration d'un ban des publicités concernant de près ou de loin les cryptomonnaies.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !