Depuis 2015, année durant laquelle Amazon avait alors décidé de ne plus vendre les accessoires Chromecast de Google, sans aucun doute pour laisser du champ libre à ses propres produits, les deux géants n'ont eu cesse de se chamailler sur le terrain du streaming et des services associés. En septembre 2017, suite à l'absence d'un accord sur le fonctionnement de l'application Youtube sur l'Amazon Echo Show, Google, accusant Amazon d’enfreindre les conditions d'utilisation de l'API Youtube, avait alors simplement et purement retiré l'application de l'Echo Show. Un blocage qu'Amazon avait ensuite en partie réussi à contourner en utilisant Youtube via le navigateur, un bricolage qui n'avait pas du trop déplaire à Google au final, puisque de cette façon Amazon ne pouvait que difficilement empêcher les pubs de s'afficher correctement (un autre point litigieux entre les deux protagonistes).

 

google vs amazon

 

Alors qu'un certain nombre de ses produits sont toujours encore absents du catalogue d'Amazon, notablement Chromecast, Google Home et certains produits Nest construit en partenariat avec le géant américain, Google vient d'avertir les utilisateurs de Fire TV - la plateforme de Streaming à domicile d'Amazon - que les services de Youtube ne leur seront désormais plus accessibles à partir de 2018, un blocage également réinstauré pour l'Echo Show, toujours sous couvert de motifs de violations des Terms of Service de Youtube. Décidément, ce jeu du chat et de la souris doit être  bien fatiguant, chacun cherchant désespérément à protéger ses services et produits, et ce, forcément aux dépens des utilisateurs. On se demande bien quelle pourrait être la prochaine étape.

 

Google a néanmoins annoncé être prêt à discuter une fois de plus d'un accord avec Amazon, certainement toujours dans l'espoir de voir son matos de retour sur le site du marchand, ainsi que de pouvoir offrir Prime Video sur ses plateformes. On ne débattra pas de qui a tort et qui a raison dans cette affaire, mais il ne faut pas se leurrer, on sait par contre très bien qui a la plus grosse entre les deux, et si les choses devaient s'envenimer un peu plus, qui pourrait empêcher Google de sortir la grosse artillerie et de vraiment taper là où ça fait mal, à savoir le référencement et les résultats des recherches ? Espérons quand même qu'on n'en arrive pas là, et que l'un comme l'autre retrouve son bon sens et règle ce litige - qui n'a que trop duré - à l'amiable. Allez, on y croit encore à l'esprit de Noël !

 

meme now kiss

 L'histoire se répète dans le versus Google/Amazon : Méchant ! Je ne te prêterai plus jamais mon Youtube, pour de vrai, Na !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !