En janvier, Microsoft était toute fière d'annoncer que les futures générations de processeurs ne seraient compatibles qu'avec Windows 10. A la suite, avec l'arrivée de la 6e génération de puces d'Intel, Skylake, la firme a gentiment rétropédalé pour que Windows 7 et Windows 8.1 puissent profiter des nouveautés du géant bleu et aujourd'hui, l'utilisateur peut être rassuré puisque cette compatibilité s'étendra à la durée de vie des systèmes d'exploitation, comme la Raymonde l'annonce sur son blog.

 

Un bon point pour ceux qui ne veulent pas passer à Windows 10, mais qui posera problème avec les puces de 7e génération d'AMD et Intel, car Microsoft en profite pour glisser que ces dernières ne seront compatibles qu'avec la dernière version du système d'exploitation. Pourquoi donc ? Pour cette raison :

 

This change is designed to help our customers purchase modern hardware with confidence, while continuing to manage their migrations to Windows 10.

 

Il est vrai que ne pas avoir le choix met en confiance. On peut avoir la certitude d'être pris pour un jambon, comme lorsqu'ils annonçaient 30x plus de performances graphiques et une autonomie multipliée par trois entre Windows 7 et Windows 10. Mais quand il faut vendre... il faut trouver des moyens pour forcer à acheter !

 

microsoft

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 55 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !