En octobre 2015, on apprenait que Sharp allait mal, à un point où il lui fallait trouver une solution sous la pression de son banquier.En gros, avec son déficit, soit Sharp mettait la clé sous la porte, soit il trouvait un repreneur, mais il n'y avait pas de troisième choix. On pensait à l'époque que ce serait un de ses concurrents dans la fabrication des dalles qui dégainerait le chécos en premier, à savoir Taiwan Hon Hai Precision Industry Co ou Japan Display Inc. En effet, Sharp a des produits de qualité avec ses dalles IGZO par exemple, mais ne pouvait plus assumer le coût de fabrication, ce qui, combiné avec des tarifs bas imposés par la concurrence, l'ont amené à contracter un prêt de 1.7 milliard de dollars en mai 2015.

 

Finalement ce sera l'un des deux qui remportera le marché, le premier nommé que nous connaissons plus facilement sous le patronyme de Foxconn. En fait Lui, il sortira la liasse de billets dans 3 semaines maximum, et déposera quelques 5.6 milliards de dollars US. il faut cependant temporiser ce rachat, puisque Terry Gou, boss de Foxconn, a affirmé qu'il y avait 90% de chances que le deal se fasse. Il faut dire que laisser partir une entreprise de pointe japonaise chez un concurrent taïwanais, ça fait grincer des dents chez les têtes pensantes. Avec la fourniture des écrans pour Apple, Foxconn récupérerait le savoir-faire de Sharp en matière de dalle de qualité, on voit tous les avantages d'une telle acquisition !

 

dollars

Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !