Certains trouveront que "c'est le business", d'autres auront beaucoup plus de mal à avaler la pilule, mais donc Seagate surfe sur la crise des disques durs pour enregistrer des bénéfices records, et records de chez records !

 

Moins touché que Western Digital par les inondations de fin 2011, Seagate avait cependant suivi la hausse des tarifs globale et déjà enregistré un excellent 4e trimestre 2011 en vendant près de 47 millions de disques durs quand Western Digital tombait à "seulement" 28,5 millions d'unités. Entre ces ventes qui restaient à un niveau élevé et l'envol des tarifs, Seagate avait déjà affiché un bilan financier largement meilleur par exemple qu'au 4e trimestre 2010.

 

Les résultats du 1er trimestre 2012 viennent de tomber et sont à donner le tournis. On commence par le chiffre d'affaires qui est donné pour 4,45 milliards de dollars soit une hausse de 65% par rapport au 1er trimestre 2011. Il y a déjà de quoi sourire pour Seagate d'une telle hausse, mais ce n'est rien comparé au bénéfice enregistré, qui est de 1,146 milliard de dollars contre... 93 millions de dollars il y a un an, c'est-à-dire une augmentation de 1130% (environ 12 fois plus qu'au 1er trimestre 2011) !

 

seagate_pognon.jpg  

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 46 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !