Voilà, les NUC modulaires d'Intel se concrétisent après une dernière apparition fin octobre en Asie, et sinon chez le fondeur on les appelle aussi "NUC Elements". Par l’intermédiaire de ce "nouveau" concept, Intel proposera à ses partenaires une sélection de cartes, châssis et modules pré-assemblés compatibles avec ses propres boîtiers ou ceux de OEM. L'idée n'est pas tant de permettre à l'utilisateur de moduler son p'tit NUC comme bon lui semble à la maison, mais surtout de simplifier la conception du système tout en permettant aux partenaires de construire des ordinateurs de bureau ultra-compacts.

Tout d'abord, il s'agira de sélectionner parmi l'un des 7 modules NUC 8 Compute Element "Chandler Bay" proposé par Intel, au choix équipé d'un Core-U, un Celeron ou un Pentium Gold, soit des processeurs avec un TDP de 15 W maximum. Il n'est pas clair si celui-ci est soudé à même le PCB du module, par contre les 4 à 8 Go de LPDDR3 le sont assurément, ainsi que la puce Intel Wireless-AC 9560 (802.11ac 2x2 et BT 5.0) et  jusqu'à 64 Go de stockage SSD eMMC (proposé seulement sur certaines références) - comme quoi, la notion de modularité n'est vraiment pas la même partout, "flexible" aurait ici certainement été plus adapté.

 

intel  [cliquer pour agrandir]

 

 

Chaque module NUC 8 Compute Element utilise un connecteur unifié sur le rebord du PCB pour l'alimentation et les I/O, ce connecteur offrant également des interfaces USB 3.1 / 2.0, DisplayPort et HDMI, eDP, GbE, PCIe, HD Audio et eSPI. Ces interfaces sont interchangeables selon les besoins des assembleurs et peuvent convenir pour l'ajout de périphériques supplémentaires par l’intermédiaire de ponts PCI et USB. Enfin, le module viendra se loger dans la carte principale Austin Beach (CMB1BB) et son châssis typé "robuste", soit la carte "Butler Beach" (CMA1BB) avec ou sans son assemblage un peu plus axé professionnel - en sachant que plusieurs options et variantes "clé en main" existeront pour Austin Beach.

Dans tous les cas, tous les composants sont certifiés pour fonctionner 24/7 et sont livrés avec une garantie de 3 ans, le cycle de vie du produit étant lui aussi fixé à trois ans (la disponibilité commerciale du hardware) - et pendant ce temps-là, AMD promet 5 ans de garantie et une disponibilité de 10 ans des processeurs avec les Mini PC Ryzen Embedded, mais on imagine bien que les priorités ne sont pas les mêmes. Aucun prix n'est donné et c'est normal, puisque les tarifs varieront forcément en fonction de la configuration, entre autres. 

 

intel  [cliquer pour agrandir]

 

 L'idée d'une plateforme NUC flexible est certainement bonne, mais quels sont ses possibilités ? Et ses limites ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !