La semaine dernière, nous vous faisions part de la fin apparente des Steam Machines dont toute mention ou lien ayant pu exister ont presque totalement disparu de la surface de Steam, hormis quelques rares pages produits, sans oublier qu'elles sont aussi aux abonnées absentes chez les revendeurs qui avaient initialement essayé de supporter ce projet de Valve. Bref, à première vue tous les signes étaient bien présents pour laisser penser à une fin de  vie très discrète des Steam Machines, et l'on pourrait aussi comprendre l'envie de Valve de ne pas vouloir fanfaronner à propos de son échec.

 

Néanmoins, le jour après la nouvelle, Valve est sorti de son silence afin de couper court aux rumeurs en expliquant que les Steam Machines n'ont "officiellement" pas été abandonnées (donc, officieusement ?) et que l'entreprise reste engagée à développer son SteamOS et à promouvoir Linux comme une plateforme de jeu. Il est vrai qu'outre la fin apparente des Steam Machines - dont la grande majorité d'entre nous n'en avait de toute façon probablement rien à faire - les regards se portaient avant tout principalement sur SteamOS, Linux et l'Open Source, s'attendant simultanément à ce que Valve coupe court aux efforts réalisés à rendre la plateforme plus accueillante et compatible.

Heureusement, il n'en est rien, SteamOS ne cessera pas d'exister, loin de là, et Valve rappelle aussi que beaucoup de travail est déjà en cours avec Half-Life 3 Vulkan - son écosystème, les outils et les pilotes - dans l'espoir d'arriver à en faire un choix crédible à DirectX tout en possédant une compatibilité de premier ordre avec Linux. Voilà qui devrait donc en rassurer plus d'un !

 

Et l'histoire des Steam Machines alors ? C'est simple, celles-ci sont encore listées en demi-teinte sur le site, mais ne renvoient, pour ainsi dire, à rien. Valve a du se rendre compte que ça n'allait jamais prendre, mais visiblement a préféré ne l'avouer qu'à demi-mot. La décision de les faire disparaître de la barre de navigation du Steam Store aurait ainsi été prise pour cause de trafic trop faible. Cependant, Valve a tout de même (enfin) avoué que les Steam Machines sont très loin de s'arracher des étalages, mais ça, on s'en doutait déjà. Finalement, peu importe, cette initiative ratée aura au moins eu le mérite de lancer SteamOS - et avec lui, l’Open Source et Linux - dans la bonne direction pour du jeu autre que sur Windows, même si c'est encore loin d’être gagné ! (Source : Steam Community)

 

steam os logo

 Sans vraiment clarifier si les Steam Machines survivront ou non, Valve rappelle toutefois qu'il n'abandonnera pas le support de SteamOS et de Linux de sitôt !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !