• Verdict et récompense

Corsair Hydro Series h50 Waterblock

Nous voici arrivés au terme de ce dossier alors qu'en retenir ? D'une part c'est bon de voir que certains constructeurs n'oublient par le watercooling et si Corsair n'en est pas à son coup d'essai dans le domaine, on reste éloigné de sa spécialité première. On constate d'ailleurs une évolution dans la vision d'un kit watercooling de la part du constructeur. Au départ il s'agissait d'attaquer le marché par le très haut de gamme avec une watercase (Nautilus), à présent l'approche est ciblée, facilité d'intégration et prix plus accessible.

 

Bien sûr ce changement de ligne directrice n'est pas sans conséquence, exit les overclockings de folie, le H50 n'est clairement pas destiné à cela, il se veut davantage le concurrent d'un ventirad haut de gamme. Le résultat est parfaitement atteint (ce qui n'était pas le cas lors de notre premier essai) puisque le modèle testé prend l'ascendant sur un Megahalems, ce qui pour un kit watercooling prêt à l'emploi n'est pas loin d'une première, ces derniers n'arrivant  pas auparavant à rivaliser avec les ventirads haut de gamme comme le modèle de Prolimatech. Reste son tarif de 75€, plus élevé que celui d'un ventirad mais pas exagéré non plus vu ses prestations...

 

Corsair Hydro Series h50 Kit complet

 

En effet, il coûte le prix d'un Megahalems avec un ventilateur pour des prestations légèrement supérieures... Certes on trouve des ventilateurs moins onéreux que le Noctua ce qui peut ramener le Megahalems à un prix légèrement moindre, mais vu le GAP de performance le H50 conserve tout son intérêt pour ceux qui ne seraient pas effrayés par la présence d'eau dans leur machine.

 

Corsair Hydro Series h50 Award

On regrette quelques détails qui font tâche tels que le câble d'alimentation du ventilateur un peu court (pourquoi ne pas fournir un second prolongateur ?) et la fixation du ventilateur qui imposera à certains d'utiliser ce dernier en aspiration s'il ne désirent ou ne peuvent pas inverser le sens du flux d'air dans leur boîtier. Ce mode s'est montré d'après nos observations bien moins performant faisant ainsi perdre le gain de performance attentu face à un ventirad. La finition est par contre très correcte, l'installation un vrai jeu d'enfant et la compatibilité PWM du ventilateur un excellent choix. Qui plus est, la taille réduite de l'ensemble waterblock + pompe le rend compatible avec tous les boîtiers disposant d'un emplacement pour ventilateur 120 mm. Au final, nous accordons l'Or à cet Hydro Series H50 puisque s'il n'est pas encore parfait et gagnerait donc à évoluer légèrement pour être plus efficace (longueur du câble ventilateur, fixation du kit au boîtier et/ou tuyaux plus longs) et décrocher ainsi le diamant, il permet toutefois à ceux le désirant de s'initier en toute simplicité et sécurité au watercooling, leurs apportant ainsi une solution de refroidissement très efficace pour un prix abordable.


Corsair Hydro Series h50 logo Corsair

Nous remercions naturellement Corsair pour la mise à disposition de cet exemplaire.



Les 74 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !