• Performances

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur la plateformes Intel selon les trois modes de fonctionnement habituellement testés. Bien entendu, nous conservons notre fidèle Noctua NH-U12P en référence.

 

 

Le Grand Macho c'est du costaud. Avec sa chemise ouverte et son poil sur le torse, le Macho nous gratifie d'un très bon 66°C en charge une fois équipé d'un Noctua NF-P12. La température augmente ensuite légèrement en fonction de la régulation appliquée, sans que cela soit nuisible au processeur. À ce stade, le Grand Macho se révèle déjà plus performant que le HR-02 que nous avions testé il y a quelques temps déjà, fort heureusement. Dans les modèles tours, seul le Super Mega de chez Prolimatech fait de la résistance.

 

Nous n'allons pas nous arrêter là, puisque le HR-02 et la version Macho avaient été testés avec un TY-140. Alors, voyons comment ils se comportent face au Grand Macho :

 

C'est toujours avec une belle petite avance que s'impose le Grand Macho sur ses aïeux. Avec le ventilateur Thermalright, il parvient même à faire aussi bien bien en 9V que le HR-02 à pleine vitesse. Les améliorations apportées portent leurs fruits, le Grand Macho est bien performant.

 

En semi-passif

On rappel l'exercice : plus de ventilateur sur le dissipateur, un NF-P12 9V en extraction et on lance une charge d'OCCT, mais pas avant d'avoir effectué un relevé de température après 30min de repos. Si la température critique est atteinte (90°C pour l'i7), nous coupons la charge et mesurons la descente en température après 5min. Que vaut le ventirad du jour ?

 

 

En semi-passif, la période de repos se passe bien, l'i7 est au frais sous le Grand Macho, mais il faut dire que le bougre triche un peu. Le déport arrière le plaque presque contre le ventilateur placé en extraction, ce qui lui confère un certain avantage. Voyons ce qu'il se passe après la charge.

 

 

Petit rappel pour bien comprendre les résultats ci-dessus. Nous avons lancé une charge OCCT afin de stresser au maximum le processeur pour qu'il chauffe. Si celui-ci atteint sa température critique, qui est de 90°C pour notre CPU, nous coupons la charge et lançons un chronomètre. Après cinq minutes, nous relevons la température atteinte qui est reportée dans le graphique. Le ventirad n'est équipé d'aucun ventilateur, seul le NF-P12 à 9V placé en extraction génère un flux d'air.

 

Pas de grande surprise ici puisque le test OCCT arrive à son terme sans aucun accro. La température maximale mesurée n'excède pas les 73°C au plus fort de la charge. À l'issue, la descente en température se fait très rapidement. La mesure relevée passé les cinq minutes est juste excellente. Notre i7, overclocké à la truelle et dont le TDP se rapproche des 145W, se stabilise à 37°C

 

Nuisances sonores

 

 

Nous vous proposons un relevé des nuisances sonores effectué avec un NF-P12 histoire de nous faire une petite idée des qualités de la bête. Gardez en tête que ce point dépendra du modèle de ventilateur que vous aurez choisi puisque le Grand Macho est livré à poil. Donc, équipé de ce ventilateur, l'engin est audible à pleine vitesse comme on peut s'en douter. Cela dit, il n'est pas gênant du tout. Régulez le ventilateur Noctua et vous obtiendrez un modèle très agréable à l'usage et dont les performances ne seront pas pénalisées pour autant.

 

comptoir_5stars.pngUne fois encore ce modèle passif de chez Thermalright ne trouvera pas d'équivalent sur le marché. Il est performant en actif et même capable de tenir un processeur overclocké au frais en passif. Si vous êtes fragile des oreilles et savez vous contenter de moins que ça -un i3/i5 (non K) ou d'un A10/FX discret dont le TDP ne dépasse pas les 100W par exemple- vous pourrez relever le challenge de la machine de jeu silencieuse grâce à ce modèle, à condition d'avoir un boîtier suffisamment aéré et spacieux pour l'accueillir. Oui, sa taille limite ses capacités d'intégration et c'est un point à vérifier avant l'achat. Le Grand Macho profite de tout le soin apporté lors de son assemblage, mais aussi de sa très bonne finition pour ne pas avoir peur de la concurrence. Le prix de la bête, s'il se confirme bien entendu, reste tout à fait correct pour un modèle de ce standing. Le bundle fourni est complet, bien que la marque décide de le livrer sans ventilateur. Le choix est laissé à la discrétion de l'utilisateur final parmis la foule de références sur le marché. Notre préférence ira vers un 140mm et la marque allemande en produit de bons; un TY149 ne sera pas mal à l'aise ici. Massif, performant, capable de rafraichir sans ventilateur et livré avec un bundle correct, nous ne pouvons qu'attribuer nos 5 étoiles à ce Grand Macho, sous réserve de confirmation du prix de vente...

 

grand macho conclusionThermalright Le Grand Macho [cliquer pour agrandir]

 


amd_logo.jpg gigabyte_logo.jpg crucial_logo.jpg kingston_logo.jpg intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test



sommaire

1 • Préambule
2 • Protocole de test
3 • Performances et conclusion

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !