• DDR2 vs DDR3

 

Depuis l'adoption de la DDR, le principe retenu pour améliorer la bande passante fournie par une nouvelle génération est le suivant : doubler le prefetch, ce dernier passant à 8 bits sur la DDR3 contre respectivement 4 et 2 sur les DDR2 et DDR. Avantage, les cellules mémoires à fréquence équivalente doublent bien leur débit, inconvénient, la fréquence n'évoluant pas on se retrouve avec des latences similaires à la génération précédente.

Ceci dit les CPU modernes ont été optimisés pour limiter ces inconvénients et tirer parti de la bande passante accrue. Cela sera d'autant plus vrai avec l'architecture Nehalem qu'INTEL lancera au mois de novembre et qui dans ses déclinaisons haut de gamme utilisera cette fois un mode triple channel pour obtenir encore plus de bande passante.

Mais revenons à nos moutons - enfin DDR3. Second point notable de cette évolution, l'abaissement de la tension de référence à 1.5v au lieu de 1.8v à la DDR2 et 2.5v à la DDR. De ce fait les puces chauffent et consomment moins.

 

comparo ddr3 puissance-pc chips ddr3

Une barrette ADATA Vitesta 1600X à poil...

 

Physiquement, une barrette DDR3 ressemble beaucoup à une barrette DDR2, le détrompeur étant légérement plus excentré sur la DDR3 pour éviter d'introduire une barrette dans un slot ne lui étant pas dévolu.

Quid de la différence de performance entre DDR2 et DDR3? Pour tenter d'y voir clair nous avons testé deux configurations. La première basée sur une Asus Rampage Formula soit X48 + DDR2 et la seconde à base de Gigabyte GA-X48T-DQ6 soit cette fois un X48 + DDR3. Au niveau CPU c'est un Core2 Duo E8200 cadencé à 3.2Ghz (8x400) et couplé donc à la DDR2 en mode 1066 (5/5/5) et la DDR3 en mode 1600 (8/8/8). Pour les tests nous avons opté pour Crysis en 1024x768 sans filtres et les tests de lecture et latence mémoire issus d'Everest 4.6.

 

comparo ddr3 puissance-pc perfs ddr2 vs ddr3

 

En application "réelle" la DDR3-1600 permet un léger gain face à la DDR2-1066, mais pas de quoi remplacer pour autant sa configuration... Concernant les tests synthétiques, la bande passante mémoire est encore une fois à l'avantage de la DDR3 de manière plus notable cette fois, sans atteindre des sommets pour autant. Le FSB pourtant cadencé à 1600 ici (400 quad pumped) est un facteur limitant important à ce niveau. Par contre, la latence mémoire (le score le plus petit est le meilleur) est à l'avantage de la configuration DDR2.

Notons qu'a prioiri l'Asus est plus efficicace que la Gigabyte ce qui lui confère un petit avantage, l'idéal eut été de comparer la Rampage Formula à la Rampage Extreme, malheureusement cette dernière est peu disponible et le modèle que nous avions reçu en prêt pour test s'est avéré défecteux. Relativisons toutefois ces différences de performances entre les 2 marques et gageons que même en cas d'utilisation de la Rampage Extreme, la configuration à base de DDR3 ne se serait pas miraculeusement envolée.

Le fait est qu'avec les CPU actuels le gain apporté par la DDR3 est très limité, inutile donc de penser transcender les performances de sa configuration en passant de la DDR2 à la DDR3 sur un chipset comparable. Par contre, la DDR3 permet un overclocking plus élevé pour ceux qui visent des FSB record et permet en cas de nouvelle configuration de pouvoir éventuellement recycler sa RAM lors d'une future mise à jour matérielle.

Voilà pour les gains à attendre de la DDR3 sur les plateformes actuelles, voyons à présent le panel de kits DDR3 que nous avons réuni. Nous avons opté pour la norme PC3-12800 (soit DDR3-1600) qui est la certification "officielle" la plus élevée. On trouve ceci dit des kits overclockés outrepassant cette certification chez la plupart des marques. Au nombre de 6, les kits dual channel retenus se décomposent en 2 modèles de 2Go et 4 autres de 4 Go, cette capacité tendant de plus en plus à devenir le "standard". Attaquons notre tour d'horizon par la description des modèles signés A-DATA.

 



Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !