• GTX 960 au rapport !

Nous avons donc pris nos 14 jeux, et forcé systématiquement l'aniso 16x dans le panneau de contrôle des pilotes ou via le jeu si l'option existe. Pour chaque titre, on est partis sur des presets qui vont de moyen à élevé, la plupart du temps sans occlusion ambiante, nous vous invitons à regarder la page des protocoles pour voir quels réglages nous avons mis pour chaque titre, et ce en fonction du GPU utilisé.

 

 

En 1920x1080, on est déjà dans un domaine où l'influence du processeur se fait sentir. On distingue deux catégories avec cette carte mainstream qu'est la GTX 960 : Soit il y a influence du CPU avec nos réglages, soit pas ou très peu. Et ceci est corrélé au moteur 3D. Ainsi les jeux comme Batman (dans la mesure où Gameworks est activé), Metro Last Light, Rise of the Tomb Raider ou encore The Witcher 3 sont limités par le GPU, puisque quelle que soit la puce, les résultats sont très très proches. Dans l'ensemble, avec Skylake, on gagne bien par rapport à Bloomfield, et l'overclocking de ce dernier n'est pas anodin. Certes +1333 MHz pour , soit +50% de la fréquence de base, n'apportent pas +50% de performances, mais il y a des cas où c'est intéressant, Company of Heroes 2 ou ArmA 3, mais ces deux jeux sont en plus le théâtre d'une grosse branlée initiée par le 6700K, intouchable dans ce registre.

 

• GTX 980Ti in da place

On passe à quelque chose de plus violent avec la GTX 980Ti. On s'attend à voir son potentiel exploser avec le 6700K, qui souvent n'a pas pu donner la pleine mesure de sa patate à cause d'une limitation GPU de la GTX 960, et ce en dépit du fait que nous avions quand même baissé par défaut pas mal d'options graphiques, mais dont la qualité est un compromis entre la puissance de la carte et le rendu final. Va-t-on assister à un copier/coller des résultats précédents ?

 

 

Cette fois, on voit que Bloomfield est clairement plus mal à l'aise que Skylake quand il s'agit de gaver une GTX 980Ti. Seuls deux jeux n'ont cure de la puissance du 6700K, ce sont The Witcher 3 et Metro Last Light. Pour les autres titres, on assiste à une démonstration du 6700K, qui met une fessée la plupart du temps au 920 @ 4 GHz, et encore plus à 2.66 GHz. Pour autant, si les moyennes sont assez équivoques et représentatives de la différence de classe entre les CPU, on notera qu'on peut très bien jouer avec le 920 même de base, la seule chose est qu'il faut accepter de ne pas optimiser le plein potentiel de la GTX 980Ti. Mais il n'est pas idiot de monter une telle carte sur une telle vieille plateforme. Autre point, pousser son 920 est tout sauf une mauvaise idée, histoire de combler l'écart qui le sépare de l'intouchable Skylake.



sommaire

1 • Préambule
2 • Protocole et configurations
3 • 1920x1080 : le 4x4
4 • 2560x1440 : la F1
5 • Le mot de la faim

Les 93 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !