• Verdict

Après cette série de tests aux résultats attendus, et avant de conclusionner conclusationner sur la carte mère du test, nous allons juste faire une parenthèse sur le LGA2011 et son X79 alias Patsburg-A. Intel n'a pas réussi à proposer la grosse version de ce chipset pour le lancement de la plateforme LGA2011 en novembre dernier. Certes le chipset est très castré au niveau des ports Sata avec une SCU manquante (Storage Controller Unit) et le lien interne PCIe de la SCU n'est pas de 3è génération, mais le C602 qui est le nom de code de ce X79 est là et constitue le gros de l'offre actuelle pour Sandy Bridge E.

 

Depuis le lancement, le C602, ou X79, se trouve de plus en plus confronté à des cartes mères ayant un Patsburg complet, principalement chez Gigabyte. Il y a eu tout d'abord la X79S-UD5 qui n'a jamais vu le jour, mais il y a par contre en chair et en os la 6PXSV1 du même fabricant. Celle-ci arbore un C604 qui se couple avec de l'onéreuse RAM ECC. Il y a également les X79S UP4 et UP5 qui sont en phase de prélancement. Au final les cartes X79 se taillent et se tailleront encore la part du lion, mais si vous n'avez cure du SAS par exemple, peu ou pas d'intérêt de passer sur du C604 ou 606 plus onéreux. Cela signifie que les constructeurs doivent redoubler d'attractivité pour se démarquer des autres, ils peuvent y parvenir selon deux procédés : le prix ou l'équipement.

 

• Gigabyte X79 UD5

gigabyte x79 ud5 conclusion boite pcb

Pour pouvoir vous donner un avis réel sur ce produit, nous avons testé pendant un gros trimestre la carte mère, et profité au fur et à mesure des divers Bios mis à jour. Sur ce point pas de reproche à faire à Gigabyte, le suivi est excellent, loin de sa nonchalance d'il y a quelques années en arrière. La carte s'est montrée solide, et a complètement fait oublier le passage délicat des VRM qui surchauffaient à cause d'un Bios peu autoritaire.

Nous avons également noté que le fait que le socket soit un peu plus déporté vers le bas de la carte mère rapprochait le ventirad de la carte graphique, cette dernière cédant gracieusement et généreusement  quelques degrés qu'il faudra évacuer. Sur ce point, le design aurait gagné à être mieux pensé, il n'y a que ceux qui sont sous watercooling ou qui ont une ventilation latérale qui ne tiendront pas compte de cette recommandation.

 

On a noté au chapitre des surprises un layout très complet avec 10 ports Sata, un port USB3 interne, et même un port TPM. Le déport du bouton Clear CMOS sur le panneau arrière est bien dans le sens que veut donner la firme à sa carte : accessibilité et facilité. Pour les non initiés, vous pourrez clocker automatiquement via le switch arrière, soit par le CPU Boost logiciel, mais tout est rendu plus simple, même si c'est un "bonus". Autre bonne surprise, le bundle est un des meilleurs à l'heure actuelle sur ce segment autour des 280€, Gigabyte a été au bout de sa démarche en fournissant un header USB3 et même une carte hybride Bluetooth et Wifi. Que reprocher ? Vous pourrez même utiliser votre vieille carte son avec le port PCI, un vieux résistant !

Au rayon des points négatifs, signalons la présence d'une puce sonore classique, pas vraiment transcendante ; un circuit qui aurait pris en charge les spécificités d'une X-Fi auraient donné une sacrée plus-value, au lieu de ça vous allez manger encore du Realtek ALC898. Mais là nous sommes à court d'arguments pour crier sur la carte et ce qu'elle apporte.

 

comptoir or

Au final, nous délivrons un CDH d'Argent à cette carte Gigabyte qui est complète, possède un layout bien pensé,et globalement tout ce qu'il faut comme technologies et même encore plus puisque Gigabyte a en plus eu la bonne idée d'intégrer un header USB3 et une carte fille PCIe Wifi+Bluetooth, sans oublier le TPM par exemple même s'il ne s'adresse qu'à une extrême minorité de clients. Il y a 8 slots DDR3 qui permettront aux acheteurs de se fournir en mémoire vive, ceux qui en ont besoin apprécieront (travail pro, suppression du swap pratique quand on a un SSD, etc....) Au rayon des remontrances, citons l'absence de solution de SSD Caching maison, le X79 en étant naturellement dépourvu, une puce sonore banale, et enfin un prix toujours aussi élevé quand il s'agit de X79, autour des 280€ -ayant tendance à grimper ces dernières semaines au-delà- eu égard aux concurrentes directes certes moins bien équipées. Quoi qu'il en soit, c'est une carte solide qui ravira son propriétaire, et lui permettra de faire face au "toujours mieux" grâce à une qualité de fabrication sans faille apparente, et grâce à un niveau d'équipement digne du haut de gamme.

 


gigabyte_40.png corsair_40.png intel_40.png noctua_40.png tt_40.png

Nous remercions tout naturellement les différents partenaires pour la mise à disposition du matériel




Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !