• Verdict

pure base 600 eclate [cliquer pour agrandir]Encore une fois l'impression est bonne avec ce produit signé bequiet! Bien que moins élitiste que l'énorme Dark Base Pro 900 testé il y quelques mois, le Pure Base 600 a quand même quelques bons arguments pour séduire. Petit bilan :

 

Allégé, mais pas bâclé

Le Pure Base 600 ne déroge pas à la règle des différents produits de cette série. S’il ne profite pas de tout l'attirail dédié à la séduction des produits plus haut de gamme du catalogue, il n'en reste pas moins un modèle bien fait. Les plastiques sont bien choisis, l'assemblage est soigné avec des ajustements au poil et la finition top niveau. Le Pure Base 600 nous propose un front panel réduit à l'essentiel, mais qui reste dans le standard actuel sur des modèles de cette gamme. Nous avons accès à seulement deux ports USB 3.0 et les E/S audio. Là où il se démarque, c'est sur la présence d'un régulateur pour la ventilation. bequiet! prend aussi la tendance à contre-pied en n'enfermant pas l'alimentation dans un compartiment et surtout en équipant son modèle de deux baies 5.25" et ça faisait longtemps que nous n'en avions pas vu ! Ce choix ravira les irréductibles encore accrochés à ce format. On découvre ensuite la présence d'un revêtement chargé d'atténuer les nuisances provenant de l'intérieur, efficace comme le montrent les mesures réalisées. Enfin, le nombre de baies de stockage est suffisant, les patins antibruit sous l'alimentation bien présents et la filtration se fait sous le boîtier et les évents avant.

 

Si la marque est avare en ventilateurs, bien qu'elle offre deux excellents Pure Wings 2, elle ne lésine pas sur les emplacements vacants. Il y aura de quoi renforcer la soufflerie avec de la place sur l'avant et de la place sur le haut (jusqu'à 3x120mm),  mais ce sera sous certaines conditions et notamment l'abandon des baies 5.25". Le watercooling n'est pas en reste puisqu'il est possible d'installer des modèles AIO aux radiateurs immenses (280 à 360mm), toujours sous condition de déposer les baies ODD.

 

conclusion pure base 600Performant alors ?

Les performances sont honorables nous l'avons vu, même dans des conditions extrêmes. Le boîtier est efficace du moment que les ventilateurs soufflent à pleine vitesse. Dans ces conditions il est possible de tempérer un processeur de 140W sans trop de craintes. La carte graphique est la mieux lotie avec l'énorme 140mm braqué sur elle. Elle sera à l'aise même en régulant la ventilation. Ce qui n'est pas le cas du CPU qui voit sa température grimper dangereusement au minimum.

 

En ce qui concerne les nuisances sonores, l'association du revêtement antibruit et des ventilateurs maison limite efficacement la propagation du bruit. Le boîtier est audible, mais n'est pas du tout gênant à l'usage et se fera même très discret lorsqu'il sera régulé. Comme nos mesures le montrent, l'essentiel du bruit généré provient de l'intérieur. Il est cependant bien atténué tout et des éléments choisis avec attention permettront de diminuer encore le niveau sonore de la configuration.

 

Le prix juste

Annoncé au tarif attractif de 89€, le Pure Base 600 se jette directement dans la gueule du loup. La concurrence est plutôt rude sur ce segment tarifaire, avec notamment des modèles plus design chez NZXT, une finition plus poussée dans les détails (Define C), mais pas forcement mieux équipés (le Pure Base 600 à un régulateur !). La sobriété est l'un de ses atouts bien qu'il ne soit pas le seul à jouer cette carte. Vous l'aurez compris, le dernier bequiet! aura du fil à retordre !

 

comptoir 5starsQuand bequiet! attaque un marché, il ne le fait pas à moitié. Le Pure Base 600 profite de tout le savoir-faire de la marque et se veut polyvalent. Ses dimensions en font un bon candidat pour une configuration musclée, alors que son look le fera peu remarquer. Le boîtier reste bien équipé pour un modèle qui se veut abordable, d'autant plus qu'il propose un régulateur de vitesse capable de piloter trois ventilateurs. Ses performances en refroidissement sont bonnes, alors qu'il opère sans dégager trop de nuisances sonores; les deux Pure Wings 2 ainsi que le revêtement qui tapisse l'intérieur contribuent fortement à ce  succès. Alors que reprocher à ce modèle ? Les détails de finition comme les passages de câbles non protégés, ou l'absence de compartiment pour isoler le bloc d'alimentation ? Non, même pas, puisqu'il compense avec un régulateur de ventilation et des baies 5.25" souvent absentes ces derniers temps. Affiché au tarif de 89€, il a beaucoup d'arguments pour se positionner en favori sur le segment. Nous clôturons ce dossier en décernant nos 5 étoiles au Pure Base 600 de bequiet!

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !