• Verdict

phanteks enthoo evolve itx eclate

Nous y voilà, il est temps de statuer sur le cas de l'Enthoo EVOLV ITX de Phanteks. Ces quelques instants passés en sa compagnie par cette canicule ont été des plus agréables. Imaginez-vous en caleçon, dans un bureau surchauffé, le corps tout moite... vous voyez ? Alors, sortez-vous ça de la tête parce que ce n'est pas le sujet ! Qu'avons-nous pensé de ce boitier alors ?

 

I'm too sexy for Pascal, too sexy for Gui², so sexy it hurts

Désolé pour la rime, mais on n'a rien trouvé qui sonnait avec Gui². En ce qui concerne le boitier, il est plutôt séduisant. Phanteks nous propose un look attractif qui ne fait pas dans l'excès et conviendra aux plus gamers d'entres nous, comme aux HTPCistes qui n'aiment pas les boitier desktop. Bref, vous l'aurez remarqué, le design est commun aux autres modèles de la série EVOLV et bien que les matériaux utilisés ici ne soient pas aussi nobles, il ne perd pas en qualité de fabrication et de finition. Malgré l'utilisation de plastique et d'acier à la place de l'aluminium, nous ne le mettrons pas en défaut ici.

 

Équipement ? Ça peut aller

Lors de la présentation, nous avons souligné une baisse du niveau d'équipement sur la version Mini ITX de l'EVOLV. Phanteks abandonne notamment le HUB PWM (qui reste proposé en option), ainsi que les portes latérales sur charnières. L'engin reste toutefois équipé de filtres à poussières efficaces, d'un gros ventilateur et du système de fixation des disques durs 3.5" très simple à mettre en oeuvre. Le plateau extractible sur le haut du boitier est également un petit plus qui facilitera la mise en place de votre système de ventilation à cet emplacement. Concernant le management rien n'est laissé au hasard; tous les accès sont prévus pour faire coïncider vos câbles et il y a même de quoi les attacher sur l'arrière. Bon, ça n'est pas folichon et un second ventilateur n'aurait pas été de trop, mais au final cela reste suffisant pour un boitier de milieu de gamme.

 

Et les performances dans tout ça ?

enthoo evolv itx conclusionOn le sait maintenant, le top flow est assez contraignant à l'usage si un boitier est mal aéré. On remarque ici qu'avec le PT-F200SP en aspiration, les températures sont correctes. La configuration donne cela dit de la voix pour réussir à garder nos composants hors de danger et y parvient fort heureusement. Lorsque le ventilateur est régulé, le constat est le même. Cependant, la hausse de température est significative et devient même dangereuse sur le disque dur. Comme le démontre notre dernier test, l'ajout d'un second ventilateur en extraction permet d'améliorer grandement le flux d'air dans le boitier, ce qui a un impact bénéfique sur les températures. Dans l'absolu vous pouvez vous passer de ce second ventilateur à condition de bien choisir le système de refroidissement CPU. Avec 200mm disponibles, il y a de quoi faire pour soigner votre processeur et limiter l'accumulation d'air chaud dans le boitier.

 

Un tarif adapté

L'Enthoo EVOLV ITX se décline en deux versions, une version standard vendue 70€ et une version vitrée facturée 9€ de plus. La position tarifaire est cohérente et place le petit Phanteks face à des modèles déjà éprouvés comme le NODE 304 chez Fractal Design, le BitFenix Prodigy et d'autres modèles chez Silverstone ou encore Xigmatek. Ce point ne sera pas en sa défaveur, du moins en version standard. Un léger investissement rendra l'engin encore meilleur si vous choisissez d'installer de la soufflerie en plus.

 

comptoir_5stars.pngVoilà une version mini de l'Enthoo plutôt réussie. Bien qu'un peu moins haut de gamme que les versions ATX et µATX, l'Enthoo EVOLV ITX reste un boitier d'une grande qualité. Phanteks soigne le look depuis les débuts de la série, mais aussi la finition et l'équipement. Suffisamment fourni pour le segment auquel il s'attaque, l'EVOLV ITX souffre tout de même de l'absence d'un second ventilateur. Les performances restent correctes comme nous l'avons vu, mais elles sont grandement améliorées avec l'ajout d'un ventilateur en extraction. Dommage que Phanteks n'ait pas joué sur ce point. Au final, avec un boitier bien goupillé, un tarif attractif en version standard et des performances honorables à pleine vitesse, nous attribuons 5 étoiles d'encouragement au Phanteks Enthoo EVOLV ITX qui mériterait quand même un second ventilateur d'origine !

 


 

msi_40crucial_40.pngintel_40.pngSeasonicbequiet_40.png

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !