Une mise en bouche avant notre test complet ?

 

Comme nous vous le disions samedi, des soucis de logistique complètement indépendants de notre volonté n'ont pas permis de vous proposer l'article Ryzen à la fin du NDA. Qu'à cela ne tienne, nos confrères n'ont également pas forcément eu le temps de tout tester, et eux aussi sont obligés de mettre à jour en continu leurs articles avec de nouvelles mesures. Cela nous laissera par conséquent le temps de nous familiariser avec la plateforme toute neuve, du chipset aux CPU, d'en comprendre le fonctionnement, et de régler les diverses anicroches que nous rencontrerons, car quasiment aucun lancement n'arrive exempt d'un lot de galères et autres gags. On pense que les éditeurs pourront mettre à jour leurs logiciels (on pense à Finalwire et son AIDA64), et que les constructeurs de cartes mères mettront les BIOS à jour vis-à-vis de la gestion mémoire assez capricieuse sur Ryzen. Pour rappel, elle l'est également sur Broadwell-E selon le type de puces, c'est semble-t-il le lot des processeurs à 8 coeurs !

 

header ryzen

 

• Une plateforme issue du commerce : B350 + R7 1700

Nous vous proposons une preview du plus petit des trois Ryzen R7, le R7 1700. Il a pour lui d'être celui qui abaisse le ticket d'entrée des puces 8 coeurs, il coûte 200€ de moins que le 1800X. Certes ses fréquences et son TDP sont plus bas, 3 à 3.7 GHz, son cache est identique, et il suce théoriquement 65W. Il est aussi le seul des trois à être vendus en version boîte avec un ventirad, ce qui est appréciable en cette période de trouble où tous les ventirads passés ne sont pas systématiquement compatibles. Pour 369€, on a donc une puce qui coûte quand même 35% moins cher que le 1800X, mais qui ne devrait pas carburer 35% moins vite. C'est souvent sur le haut de gamme que se monnayent cher les derniers MHz !

 

cpu z r7 1700msi b350 tomahawk [cliquer pour agrandir]

 

prime x370 pro [cliquer pour agrandir]

Dans l'optique de se monter une configuration la moins chère possible pour bosser, nous avons opté pour une carte mère B350, à 125€, et qui est équipée correctement même si elle présente un étage d'alimentation moins véloce que sur les cartes en X370. Mais un R7 1700 suce théoriquement moins avec son TDP de 65W que les X à 95W, aussi le B350 semble bien calibré pour le 1700. La B350 Tomahawk de MSi a pour elle 4+2 phases, un look correct qui n'en fait pas trop, de l'USB 3.1, du M.2, et surtout dans une optique d’optimisation de refroidissement, on trouve des radiateurs sur les régulateurs de tension, aussi bien sur le côté qu'en haut. Et elle est parmi les moins chères en ATX. Enfin, contrairement à Intel, le chipset milieu de gamme permet l'overclocking. Pour terminer sur cette carte, elle n'a que quatre ports SATA 6Gbps, attention à vos dédés !

 

MAJ 04/2017 : nous avons ajouté une carte mère en X370, la ASUS Prime X370 Pro, afin de voir s'il y avait des différences de performances entre les deux chipsets. On sait que techniquement il y a quelques points d'achoppement (2 Sata 6Gbps de moins sur le B350 et pas de SLi), est-ce que cela génère des comportements différents du R7 1700 ? Toujours est-il que cette ASUS se situe dans la tranche moyenne des cartes X370, soit autour des 180€, quand on trouve des modèles à 140€ mais aussi d'autres à 280€ et plus.

 

 

• Conditionnages des testations

Alors avant de commencer, il faut que l'on vous donne les conditions de test. Voici le matériel utilisé :

 

AM4
R7 1700
MSi B350 Tomahawk
ASUS Prime X370 Pro
LGA1151
Core i7 6700
Gigabyte Z170X Gaming 5
Commun
Be quiet! Pure Rock avec Silent Wings 3 bloqué à 7V + Arctic MX-2
Alimentation Be quiet! Power Pro 11 750W
G.Skill DDR4 2666 cas 15 Ripjaws V
MSi GTX 660 TF3 2Go
KFA² GTX 1080 pour la partie gaming
SSD Kingston UV400 120Go
Logiciel
Windows 10 1607 build 14393.693
Winrar 5.40
Cinebench R11.5 et R15
HandBrake 10.0.2 x64
Adobe Photoshop CS6 x64
Ryzen Master Overclocking (temp)
HWMonitor et AIDA64 5.80
6 jeux tenus à jour au moment des benchmarks
Les pilotes utilisés sont les derniers disponibles sur le site Intel et AMD

 

Comme vous le voyez, nous avons mis en face un Core i7 6700, qui se trouve à 359€ en gros dans le commerce. Il a également un TDP de 65W, ce qui en faisait le concurrent idéal pour cette preview, qui n'est pas une review. Nous sommes toujours dans l'optique d'une machine dont CPU et Mobale se trouvent ensemble à moins de 500€. Dans tous les tests, nous avons réglé les barrettes selon le XMP/AMP, c'est à dire en DDR4 2666 cas 15-16-16-35. Autre fait important à savoir, si le Core i7 6700 tombe sa fréquence en idle à 800 MHz, le 1700 quant à lui se trouve à 1550 MHz, soit 15.5x100. Pour ce qui est du comportement en charge, quand tous les coeurs du 6700 sont utilisés, il est cadencé à 3.7 GHz. Parallèlement à ça, le R7 1700 @stock dans les mêmes conditions plafonne à 3.2 GHz. Enfin, on aime bien tripoter l'overclocking par nous-mêmes, aussi on a mis les mains dans le BIOS, et topé 3.7 GHz à 1.25V. Notez qu'avec 1.35V, nous avons stabilisé 3.9 GHz, mais guère plus, ce qui est déjà sympa. Mais ces derniers 200 MHz coûtent trop cher en température et consommation. Voyons les résultats chapitre suivant.

 




Les 77 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Test • Asustor AS6404T

Apollo lake dans les NAS d'Asustor   Si chez Asustor les NAS semi-pro se ressemblent, ce n'est qu'en apparence. Voilà donc que débarque au Comptoir l'AS6404...