Alors que Nintendo se refuse à communiquer officiellement les caractéristiques exactes des CPU et GPU de sa nouvelle console Wii U, un hacker aurait réussi à percer les quelques secrets jalousement gardés, principalement les fréquences de fonctionnement de tout ce beau monde.

 

Marcan42, c'est son pseudonyme, indique tout d'abord que le CPU serait bien un tricore PowerPC, baptisé "Espresso" et qui serait cadencé à 1,24GHz. On est loin des 3GHz des Xbox 360 et PS3, mais comparé à son aîné le gain est plus appréciable puisque le CPU Brodway PowerPC de la Wii se contentait de 729MHz, et possédait moins de eDRAM. Un CPU malgré tout guère impressionnant pour une console de fin 2012, qui confirme les rumeurs et annonces d'une console ne parvenant pas à faire jeu égal avec les "vieilles" consoles de Microsoft et Sony malgré plusieurs années d'écart.

Du côté du GPU, la Wii U reprendrait en revanche de sérieuses couleurs. Il porte le nom "Latte" et les rumeurs se confirmeraient puisqu'il s'agirait bien d'une version modifiée de la Radeon E6760 d'AMD, avec 480SP et cadencée pour l'occasion à 550MHz. De ce côté là, la Wii U aurait un avantage de puissance assez net sur ses rivales XBox 360 et PS3 en revanche !

 

Une nouvelle moins sympathique pour finir. Si depuis le lancement de cette Wii U, on entendait souvent dans la liste des avantages de la console ses 2Go de mémoire vive soit un net avantage sur les consoles de Microsoft et Sony, ce serait en fait une "fausse" bonne nouvelle. En fait 1Go serait disponible seulement pour les jeux, le second Go étant lui totalement réservé à l'OS de la console, limitant résultat l'impact de ce surplus de RAM en pratique. (Source : Generation NT)

 

wiiu_mcm.jpg

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 87 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !