R9 290/290X : Titan killer, mais pas en silence

 

Après pratiquement 20 mois d'attente, AMD livre enfin son nouveau GPU haut de gamme. En l'absence de nouveau procédé de gravure disponible auprès du fondeur dédié (TSMC), le concepteur Texan s'est tourné vers le désormais courant 28 nm dans sa version la plus élaborée qui n'avait pu être utilisé lors de la naissance de Tahiti, faute de maturité. Le résultat est un monstre de 6,2 milliards de transistors à comparer aux 7,1 Milliards du GK110 équipant les GTX 780 et Titan du concurrent. Malgré une puce 13% moins complexe, AMD est parvenu à la doter d'un bus mémoire plus large (512-bit vs 384-bit) et d'un nombre d'unités de calcul similaire (2816 vs 2880) tout en doublant la puissance géométrique par rapport à Tahiti et ce dans un die "seulement" 25% plus grand. De quoi filer de sérieux cheveux blancs à la Titan âgée de plus de 7 mois, ainsi qu'à la GTX 780 par le biais d'une R9 290 très légèrement bridée. Quid en pratique ? Verdict au sein d'un panel de 10 cartes et 20 jeux.

 

Test CDH : AMD RADEON R9 290X



Les 270 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !