AMD dans la place !

 

Rien de nouveau esthétiquement du côté de chez QNAP depuis notre test du TS-569L d'il y a... plus de deux ans maintenant. Sur le modèle présenté aujourd'hui, annoncé lors du Computex 2015, l'essentiel du changement se passe à l'intérieur et l'autocollant sur la façade annonce la couleur : le rouge ! Le TS-563 est effectivement animé par un SoC venu de Sunnyvale, de chez AMD si vous ne suivez pas. D'abord étrennée sur les modèles de la série TVS-x63 sortis en janvier dernier, il semble que cette solution donne entière satisfaction à la marque. Ici par contre, nous avons affaire un modèle alléger et dépourvu de puce graphique. La fréquence est abaissée sensiblement pour devenir plus abordable, sans pour autant faire de concession sur le reste et garder tout de même un positionnement semi-professionnel. Exit donc les Atom et autre Core populaires, place au nouveau venu. Et si vous hésitiez entre les deux modèles à cinq baies présentés dernièrement sur le Comptoir, ce QNAP sera sans doute une bonne alternative à condition de rester correct niveau performances et prix. C'est ce qu'on vous dit tout de suite après la présentation du produit.

 

QNAP ts-563


• QNAP TS-563

 

Le TS-563 [cliquer pour agrandir]L'arrière de la bêêêête [cliquer pour agrandir]

Voici le TS-569... euh non TS-563

 

QNAP TS-563
Processeur

G-Series GX-420MC à 2Ghz

Mémoire vive 2 ou 8Go DDR3
Dimensions 185 x 210.6 x 235.4 (HxLxP en mm)
Poids

4.4kg

Ventilation

1 x 120mm

Alimentation 250W Interne
Nombre de baies 5
Disques durs livrés Boitier nu, compatible 3.5" et 2.5"
Capacité max Jusqu'à 30To hors extension
Normes RAID SHR / 0 / 1 / 5 / 6 / 10 / JBOB Extention et migration RAID possible
Connectique

5 x USB3 / 2 X RJ45

Protocole réseau SMB / FTP...
Cyptage HTTPS / FTP SSL/TLS / AES...
Services Serveur Web, serveur d'impression, serveur mail, serveur multimédia (UPnP, iTunes, photos), téléchargement autonome (FTP, HTTP, P2P), cloud avec application mobile (iOS, Android), DDNS, vidéosurveillance, IPv6, Dropbox, Google Drive...
Prix 610€ (2Go) et 754€ (8Go)

 

Si vous êtes un inconditionnel de la marque QNAP, vous reconnaitrez sans hésitation leur patte sur le TS-563. Le design n'évolue pas depuis le TS-569L et le boitier est quasi identique au premier coup d'oeil. Concernant les dimensions de l'appareil, elles sont de 185mm de hauteur, 210.6mm de largeur et 235.4mm de profondeur pour un poids de 4.4kg à vide.

 

Les tiroirs en métal qui grince! [cliquer pour agrandir]

 

Nous avons affaire à un modèle cinq baies dépourvu d'écran de contrôle. Oui, l'espace laqué au-dessus des tiroirs n'est pas un écran. Derrière cette surface, vous pouvez entrevoir les DEL d'activité. Une première rangée directement positionnée au-dessus des emplacements de stockages concerne l'activité des unités. Une seconde rangée de trois DEL vous renseignera sur l'activité des ports externes. Il y en a trois consacrées au statut du NAS, à l'utilisation des ports RJ45 et USB. Concernant les rack de stockage, Ils sont compatibles 3.5" et 2.5", ne possèdent pas de système de verrouillage antivol et sont hot-swap, bien entendu. Pour finir sur cette face, nous trouverons un port USB 3.0 équipé d'un bouton fast copy.

 

À l'arrière du boitier se trouve, de haut en bas, l'alimentation ainsi qu'un slot d'extension qui pourra accueillir une carte 10Gbps. Un ventilateur de 120mm est chargé du refroidissement du système et des disques durs. Enfin nous avons accès aux deux ports RJ45 et quatre ports USB 3.0. Pas de sortie vidéo sur ce modèle, elle est réservée aux modèles de la série TVS-X63.

 

Vue de haut du TS-563 [cliquer pour agrandir]L'intérieur du NAS [cliquer pour agrandir]

Avant et après ouverture

 

Le coeur du TS-563 [cliquer pour agrandir]L'autopsie du boitier nous révèle la présence d'une alimentation Flex-ATX qui apportera l'énergie nécessaire au fonctionnement du NAS. La carte mère accueille le SoC AMD de la série G. Il s'agit du GX-420CMC pour être exact. C'est un quad-core Puma cadencé à 2Ghz. (Jaguar à 2.4Ghz sur les modèles TVS-X63). À titre informatif, le TDP de l'ensemble est donné à 17.5W.

 

Concernant la mémoire vive, le TS-563 se décline en deux versions. La première embarque 2Go, alors que la seconde version que nous testons aujourd'hui en embarque 8Go. Deux slots SoDIMM sont disposés derrière la carte mère et un seul est occupé par une barrette de DDR3-1600 de la quantité indiquée. Vous pouvez éteindre cette capacité jusqu'à 16Go sur les deux versions.

 

Nous voyons également deux ports PCI disposés autour du processeur. Le premier, en haut, servira à l'installation de votre carte Ethernet 10Gbps, tandis que le second accueille la carte embarquant les connecteurs SATA et Power SATA pour les disques durs. Il est temps de tout refermer et d'initialiser l'appareil.

 

Le TS-563 se décline en deux versions comme nous l'avons déjà dit. La version 2Go sera facturée 610€, alors que la version 8Go elle culmine à 754€ précisément et se retrouve moins pertinente, mais ça on vous l'expliquera à la fin. Il est temps de passer à l'initialisation du NAS.

 

Mise en marche

 

myQNAP cloud [cliquer pour agrandir]myQNAPcloud encore [cliquer pour agrandir]

Page d'accueil de myQNAPcloud

 

Pour les premiers réglages, nous passons par l'interface web en tapant start.qnap.com dans notre navigateur. Nous arrivons sur une page qui nous invite à sélectionner le matériel à installer et qui nous détaillera la marche à suivre, de la mise en place des unités de stockage, à la connexion à QTS, en passant par la mise à jour du firmware. Une fois que toute la manutention est faite, nous pouvons au choix effectuer une installation via le cloud ou en local selon ce que supporte le NAS. On va passer par le cloud.

 

Cloud key [cliquer pour agrandir]Choix de l'environnement [cliquer pour agrandir]

Cloud key et environnement


Après avoir renseigné la cloud key (disponible sur le NAS), nous accédons à la première page de paramètre à sélectionner. Ici, il s'agit de définir l'environnement dans lequel évoluera le serveur. Selon votre choix, diverses applications seront installées ou non. Nous entrons ensuite dans le vif du sujet.

 

Compte admin [cliquer pour agrandir]Fuseau horaire [cliquer pour agrandir]

Réglage du compte administrateur et de l'heure

 

Nom du NAS, compte administrateur et mot de passe sont à renseigner sur cette première page; rien de sorcier jusque là. La seconde phase est toute aussi simple avec le choix du fuseau horaire et/ou le réglage manuel ou selon l'heure locale de votre NAS.

 

qts ip t [cliquer pour agrandir]qts service t [cliquer pour agrandir]

Le réglage IP et le choix des services

 

On passe ensuite aux paramètres réseau. Si vous préférez le faire vous-même, cochez la case "Utiliser une IP Statique", sinon gardez l'option DHCP par défaut. La page suivante est consacrée aux services de transfert de fichiers. La détection se fait automatiquement, nous sommes bien sous un environnement Windows. Il est ensuite proposé de présintaller quelques applications comme Photo Station, iTunes etc... la capture d'écran vous renseignera.

Choix des volumes [cliquer pour agrandir]Patience jeune padawan [cliquer pour agrandir]

Le choix des volumes et l'attente finale

 

Le dernier point de paramétrage concerne les disques durs. Le NAS détecte le nombre d'unités installées et vous laisse choisir le type de volume et le type de RAID à créer. Enfin, nous retrouvons un résumé des réglages effectués. Il suffit de cliquer sur "Appliquer" en bas de page et de patienter quelques minutes.

Page de connexion [cliquer pour agrandir]Ruby [cliquer pour agrandir]

La page de connexion et le bureau... customisé pour l'occasion

 

Une fois les paramètres appliqués, nous arrivons sur la page de connexion de QTS 4.2. Plusieurs informations sont disponibles ici comme la version du firmware, un petit message d'accueil personnalisable et un bouton d'accès direct à Photo Station. Dans l'encart de connexion, il suffit de renseigner le nom du compte et le mot de passe associé pour accéder au bureau.   


• QTS 4.2, plus moderne et performant

 

Le bureau avant tuning [cliquer pour agrandir]

Bureau lisse et coloré

 

Vous en avez assez du flat design ? Malheureusement pour vous la version 4.2 de QTS en abuse. L'effet est plutôt pas mal et modernise complètement l'interface qui reste quasi identique à ce que nous connaissons déjà.

 

Photo Station [cliquer pour agrandir]Video Station [cliquer pour agrandir]Le moteur de recherche QSirch [cliquer pour agrandir]

Photo Station et Video Station liftées, ainsi que QSirch en action

 

Quoi de neuf dans les cartons ? Les applications Photo Station et Video Station profitent également d'un petit coup de rajeunissement, alors que QSirch fait son apparition. Ce petit moteur de recherche nous aide quasiment en temps réel à mettre la main sur un fichier présent sur le NAS.

 

Le gestionnaire de stockage [cliquer pour agrandir]QSync [cliquer pour agrandir]

Le local et le Cloud

 

Le gestionnaire de stockage évolue lui aussi, offrant de nouvelles possibilités et une interface plus moderne. Sont intégrés le chiffrement de volume, la gestion des sauvegardes par version, le snapshot (disponible uniquement sur les pools de stockage) et la restauration des snapshots et bien d'autres possibilités.

Concernant le cloud, les services Dropbox, OneDrive, Goole Drive et le protocole Webdav sont supportés. QSync centrale sation vous permet de paramétrer vos synchronisations de façon unidirectionnelle, du NAS vers les différents services, ou dans les deux sens. QTS 4.2 met aussi l'accent sur le multimédia et propose dorénavant le support de Chromecast.

 

Filtrage IP [cliquer pour agrandir]Virtualization Station [cliquer pour agrandir]

La sécurité et la virtualisation

 

La sécurité n'est pas en reste avec par exemple la possibilité de recevoir des notifications sur mobile via l'application Qmanager, ou encore, comme évoqué plus haut, le chiffrement de volumes. Le filtrage d'IP est toujours présent ainsi que d'autres services déjà proposés sur les anciennes versions.

Notre NAS étant équipé d'un SoC AMD, on peut souligner que le moteur de chiffrement est annoncé comme performant grâce au support materiel des instructions AES-NI. De plus, AMD-V vous permet d'exploiter Virtualisation Station si c'est votre dada. Notez également que vous pourrez de là importer ou exporter vos VM, les sauvegarder/ restaurer, cela en toute simplicité (d'après le constructeur).

Tous les détails de cette nouvelle révision sont disponibles sur le site de QNAP. Place aux tests maintenant.


• Le protocole...

Pour nos tests, NAS et PC sont connectés à un switch D-Link DGS-1210-10P. Afin de mettre en évidence la rapidité du transfert de fichiers, nous configurons le NAS avec le protocole SMB qui stressera au maximum la bande passante réseau. Les NAS livrés prééquipés de disques durs sont testés dans leur configuration d'origine. Ceux livrés nus sont équipés de SSD Sandisk Extreme Pro de 240Go. Pourquoi ce choix? Tout simplement pour supprimer le goulot d'étranglement que sont les HDDs mécaniques et se focaliser sur les performances brutes du NAS.

 

D-Link DSG-1210-10P

Sandisk Extreme Pro LaCie Rugged

 

RAID 1, RAID 5 et ports externes

Les débits bruts sont mesurés sur une grappe de disques en RAID 1, puis en RAID 5 lorsque c'est possible. Nous procédons au transfert de gros fichiers de 18Go puis au transfert d'un dossier de 4Go comportant des éléments dont la taille varie de 1ko à 100Mo. Les résultats sont exprimés sur une moyenne de 3 passes chronométrées pour chaque type de fichiers et seront accompagnés d'une courbe représentant le taux d'occupation du processeur lors des phases de lecture et d'écriture.

 

Nous procédons de la même manière au test des ports externes (USB, eSATA...) à l'aide d'un boitier LaCie Rugged USB 3.0 / thunderbolt de 120Go et d'un Dock eSATA IcyBox qui sera lui équipé d'un SSD Kingston HyperX 3K de 90Go. Afin de mesurer les capacités du boitier testé, nous procédons également à la reconstruction en interne d'une archive ZIP de 4,2Go, composée d'une quarantaine de fichiers d'environ 100 Mo chacun.

 

iSCSI et cryptage de données

Nous testons dans un second temps et dès que la machine le permettra, les débits iSCSI, ainsi que les performances lors du cryptage des données. Dans le cas des mesures iSCSI, nous réitérons les tests de débits bruts sur un LUN dont la partition est égale au volume RAID 1 utilisé et une cible formatée en NTFS. Pour le cryptage des données, nous créons un dossier partagé sécurisé.

 

Températures, consommation et nuisances

Les mesures environnementales sont effectuées au repos et en charge sur un NAS équipé de la totalité de ses unités de stockage. Nous procéderons au relevé des températures des disques durs dont le delta obtenu sera donné pour une température ambiante de 22°C, puis nous relèverons la consommation électrique à l'aide d'un consomètre (repos, charge et veille). Enfin nous relèverons les nuisances sonores du boitier au repos et en charge.

 

Agrégat de liens / IEEE 802.3ad (LACP)

Intel X540-T2 [cliquer pour agrandir]Lorsque cela est possible, nous testons les machines compatibles avec la norme IEEE802.3ad, ou l'agrégat de liens pour les intimes. Le NAS est alors équipé du maximum de SSD, puis configuré selon le cas en RAID 1 (deux baies) ou RAID 5 (plus de 2 baies). Nous créons ensuite un lien dynamique (LACP) sur côté serveur, ainsi que sur les machines clients équipées de carte réseau Intel X540-T2.

 

Les tests à proprement parler ne diffèrent pas de ce que nous vous proposons en "lien simple". Nous commençons par mesurer l'incidence sur le taux de transfert depuis une source unique, en envoyant les fichiers habituels (PC vers NAS et NAS Vers PC). Ensuite, nous renverrons les mêmes fichiers depuis trois sources différentes vers le NAS (écriture) et du NAS vers les trois sources (lecture). Nous réitèrerons ces manoeuvres vers et depuis un dossier chiffré hébergé sur le NAS.


• ... Et les résultats :

 

ts563 raid

 

La première série de mesures est consacrée aux performances en RAID 1. Comme d'habitude nous envoyons une première salve de petits fichiers assez contraignante et le résultat obtenu avec le TS563 est plutôt pas mal. Ici la phase de lecture atteint un bon 68Mo/s et grimpe largement au-delà des 70 en écriture. Rien n’a redire non plus sur le transfert de gros fichiers, le NAS débite dans les deux cas à plus de 100Mo/s.

En configurant le volume en RAID 5, nous constatons un petit coup de moins bien lors de la phase de transfert des petits fichiers. Les débits restent au-dessus de 65Mo/s, mais sont un peu moins bons qu'en RAID 1. Il faut tout de même relativiser, car les débits ne sont pas mauvais du tout. En envoyant les gros fichiers, nous restons à un niveau de performance équivalent aux modèles haut de gamme déjà testés. Ce TS-563 est donc un modèle performant !

Concernant les taux d'occupation du processeur, ils restent dans la norme en RAID 1, alors qu'ils grimpent un peu plus en RAID5. On atteindra au pire les 50% de taux d'occupation en écriture dans cette phase de test.

 

ts563 iscsi

 

Les performances lors du transfert de petits fichiers vers une unité logique sont impressionnantes sur ce modèle. Le SoC AMD est capable de faire largement aussi bien qu'un i3 à 3.5Ghz comme nous l'avons vu lors du test de l'AS7004T. Rien à dire, c'est excellent. Quant au chiffrement des données, il se fait à la vitesse de l'éclair ou presque. Le moteur est performant, offrant des débits jusqu'à 107Mo/s selon les cas.

On remarque que le processeur donne du core pour en arriver là. Si en phase de lecture il n'est pas trop sollicité, il atteindra un gros 77% lors de l'écriture des gros fichiers.

 

ts563 usb

 

Le TS-563 n'est équipé que de ports USB 3.0 comme nous l'avons indiqué lors de sa présentation. Il y en a quatre au total et ils débiteront suffisamment pour ne pas vous laisser le temps de vous ennuyer. Les débits sont bons, bien qu'un cran en dessous des meilleurs lors de la phase d'écriture de petits fichiers, mais cela reste correct dans l'ensemble.

 

• Température des disques, consommation, nuisances sonores

 

ts563 donnees

 

La ventilation automatique est très efficace et ne se déclenche pas intempestivement sur ce modèle. Les disques durs sont maintenus au frais; leur température n'excèdera pas les 29°C dans les conditions les plus difficiles.

 

Nous avons ensuite mesuré les nuisances sonores dans deux cas de figure. Une première fois avec un réglage au minimum, qui nous donne un bon 35dB. Le NAS se fait discret lorsqu'il est bien rangé, mais il se peut que vous l'entendiez si vous l'avez juste à côté de vous. La seconde fois, ventilateur réglé au max, le NAS donne beaucoup plus de voix et est même pénible à la longue. Nous enregistrons plus de 54dB ici. Toutefois, à aucun moment lors de nos tests le bruit n'a atteint un tel niveau. La régulation fait bien le job, grimpant au pire à 46.8dB. L'amplitude de fonctionnement du ventilateur est très large, ce qui permet d'éviter une surchauffe et de refroidir le système rapidement.

Quant à la consommation, elle est sans doute le point noir du TS-563. La consommation au repos est bien plus élevée qu'à l'accoutumée sur ce modèle puisqu'on enregistre 41.5W à la prise. En pleine bourre, celle-ci grimpera jusqu'à 52.8W. On a vu mieux chez les concurrents, sauf l'Asustor.

 

• L'agrégat en pratique

Le TS-563 est équipé de deux ports RJ45, permettant de sécuriser ses transferts via diverses associations, mais aussi de doubler la bande passante théorique. Paramétré en IEEE 802.3ad, on s'attend à du bon avec ce modèle. Voyons ce qu'il ressort de nos tests :

 

ts 563 ag 1

QTS 4.2 était capricieux. Il aura fallu attendre la build 0101 pour obtenir quelque chose de cohérent. Nous notons cependant un certain manque de patate lors des phases d'écriture ici. Le débit n'augmente que de très peu, quel que soit le type de fichier transféré. Par contre, le gain est conséquent en lecture comme vous pouvez le voir avec des débits doublés.

 

ts 563 ag 2

Nous avions souligné plus haut les performances du chiffrement matériel sur ce modèle. Ainsi paramétré, le TS-563 montre une fois de plus qu'il est à l'aise. Les débits enregistrés lors du transfert de petits fichiers sont meilleurs que lorsque l'option de chiffrement n'est pas activée, dépassant les 170Mo/S en lecture. Un gain de performance est également relevé lors de la phase d'écriture, mais il est loin d'être aussi impressionnant. Sur le transfert de gros fichiers, même schéma : des débits à peine meilleurs en écriture et quasi doublés en lecture.


• Verdict :

QNAP TS-563 [cliquer pour agrandir]Nous en avons terminé avec ce TS-563. Plutôt enthousiaste à l'idée de tester ce produit, l'expérience se révèle vite assez frustrante. Le produit est jeune et son système d'exploitation aussi. Mais malgré cela, notre avis à son sujet est très positif.

 

Qualité et équipement

Le boitier étant repris au TS-569, il conserve l'aspect robuste et brut d'un produit pro. Les dimensions sont les mêmes, tout comme le poids de l'engin à vide. Nous n'avons finalement rien à redire de ce côté-là. L'équipement de l'appareil est à priori assez léger, mais se révèlera suffisant dans la plupart des cas. Cinq ports USB 3.0 sont disponibles, ainsi que deux RJ45 ou un slot PCIe permettant d'installer une carte 10Gbps. On sent clairement que QNAP fait le minimum syndical pour garder un prix attractif. Si les cinq baies ne sont pas suffisantes pour vous, il est toujours possible de coupler votre NAS à deux extensions pour en étendre la capacité jusqu'à 198To au total; oui, rien que ça ! Le hardware se montre lui très costaud à l'usage. Le SoC AMD est une bonne surprise et ne sera pas mis en défaut lors de nos tests. Pour aide le GX-420MC dans sa tâche, on trouvera 2 ou 8Go de mémoire vive dans le TS-563. Un second slot SODIMM est présent sur le NAS, permettant d'étendre la mémoire à 16Go sur les deux versions.

 

Et les performances dans tout ça ?

Les puces AMD sont encore marginales dans le milieu et la concurrence leur préfère jusque là les modèles de chez Intel (aussi présents chez QNAP) quand il s'agit de proposer du matériel milieu/haut de gamme performant. En pratique l'appareil se montre réellement performant. Les débits sont excellents dans tous les cas de figure et le moteur de chiffrement est très endurant, permettant des pointes à plus de 100Mo/s selon le cas. Sinon, vous aurez toujours le port PCIe de libre et qui permet d'installer une carte 10Gbps pour rendre votre NAS encore plus véloce. On nous annonce des débits proches des 800Mo/s dans certains cas et plus de 400Mo/s en chiffrement. La solution du port trunking devrait permettre, en théorie, de profiter d'une bande passante doublée dans le cas de transfert multisources. Si c'est clairement le cas en lecture avec ce modèle, les phases d'écriture (chiffrées ou non) n'en profitent pas vraiment.

 

conclusion qnap ts 563

La puce AMD a faim

La consommation, nous l'avons vu, grimpe un peu haut. Il n'y a rien de dramatique en soit lorsque l'on regarde les chiffres, mais nous nous trouvons quand même très proche de ce que faisait l'Asustor en charge avec son Core i3.

 

Le TS-563 consommera un peu plus de 52W en charge, alors qu'au repos sa consommation ne passera pas en dessous des 40W. Nous nous attendions à mieux puisque les puces Intel sont généralement bien en dessous de ces valeurs.

 

Les températures mesurées lors de nos tests sont pour leur part très bonnes. Le NAS refroidit correctement les éléments et la ventilation parfaitement régulée ne déclenche pas intempestivement. Le ventilateur, seule source génératrice de nuisance, a une grande amplitude de fonctionnement. Au minimum, il se fera discret avec un niveau sonore mesuré sous les 36dB. Par contre, à pleine vitesse il est bruyant avec plus de 52dB enregistrés. Rassurez-vous, la régulation est efficace et au plus fort de la charge de travail le NAS reste largement supportable. C'est un bon point.

 

QTS 4.2, plus moderne et capricieux

L'interface, si elle n'évolue pas dans le principe, se paye un petit lifting. Flat design, couleurs flash, ça sent la modernité. Du côté des fonctionnalités, le soft n'a rien à envier à la concurrence. Il se veut également très intuitif et la prise en main est rapide. On l'apprécie, bien que nous ayons rencontré quelques problèmes lors du paramétrage de l'IEEE 802.3ad et nous avons du attendre la build 0101 pour corriger le tir.

 

Une tarification cohérente... ou pas?

QNAP propose deux versions. La version du TS-563 équipée de 2Go nous semble la plus pertinente. Elle se trouve facilement autour des 610€ TTC. Le prix est cohérent pour la gamme à laquelle il s'attaque. La version équipée de 8Go de mémoire est dans une position plus délicate. Annoncée à 754€, elle aura fort à faire face aux concurrents. Un DS1515 équipé de quatre ports RJ45 se trouve par exemple à près de 650€ (hors offre éventuelle). La quantité de mémoire n'est pas un réel argument en faveur de cette version 8Go.


Une rapide recherche nous permet de trouver des kits de 16Go de DDR3 1600 parfaitement adaptée sous les 120€. Quant aux kits de 8Go, ils se négocient sous les 60€ selon les modèles. L'upgrade d'un TS-563 2Go (730€ avec 16Go, 670€ avec 8Go) est alors plus intéressant que l'achat d'une version 8Go selon nous.

 

5 étoilesLe TS-563 est une bonne surprise, non pas au niveau de la qualité de fabrication qui reste très soignée chez QNAP, mais bien au niveau des performances. Nous l'avons vu, la puce AMD est capable de rivaliser avec les meilleurs processeurs actuels. Les débits ne faiblissent pas, même si celle-ci travaille un peu plus dans certains cas. La consommation s'en fait ressentir, ce qui est dommage, mais elle reste tout de même dans des proportions tolérables. QTS 4.2 prend un bon coup de jeune et reste toujours aussi simple à appréhender. Il évolue dans le bon sens du côté de la sécurité et met aussi l'accent sur le multimédia, ce qui fait que le NAS devient très polyvalent. Très bonnes performances, nuisances sonores contenues en pratique, mais un peu trop gourmant, le TS-563 à tout de même quelques arguments. Son prix, si vous optez en tout cas pour une version 2Go, en est un. L'upgrade mémoire étant possible très facilement et jusqu'à 16Go sur cette version, nous voyons mal l'intérêt de positionner le TS-563 8Go au-dessus de 700€, surtout qu'un bon kit DDR3 1600 de 8Go se trouve aisément sous les 60€. Nous avons tout dit ou presque. Le QNAP TS-563 est un très bon modèle, malgré la contre-performance lors de l'écriture en LACP. Doit-on le sanctionner pour autant ? Nous ne pensons pas ! Avec une version 2Go disponible autour des 610€ et facilement upgradable, difficile de trouver plus coriace adversaire. Nous attribuerons donc 5 étoiles à ce modèle qui nous aura donné du fil à retordre.

 


dlink 40 intel logo sandisk 40 lacie 40 icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.