COMPTOIR
  

12VHPWR-gate : le PCI-SIG se dédouane officiellement de toute responsabilité

Ça y est, le PCI-SIG s'est enfin manifesté dans cette affaire, après NVIDIA et après que les Youtubeurs (certains en particulier), mais aussi la presse de manière générale aient pu faire leurs choux-gras pendant des semaines). Cette réponse officielle du consortium est intervenue dans le cadre d'une action de groupe opposant Genova à NVIDIA, dans laquelle ce dernier est accusé par le premier (et tous ceux représentés par Lucas Genova et ses avocats) que le connecteur 12VHPWR des RTX 4080 et RTX 4090 pose « un grave risque électrique et d'incendie » pour les utilisateurs... NVIDIA s'est déjà défendu en expliquant que le problème pouvait être évité en s'assurant tout simplement que la prise soit totalement insérée, et en affirmant que le problème se serait révélé uniquement sur les cartes de ceux qui n'avaient pas complètement enfoncé l'embout mâle dans la fiche femelle.

 

Dans son communiqué, le PCI-SIG ne s'est aucunement attardé sur l'aspect pratique, comme vous allez pouvoir le lire par vous-même :

 

We previously sent an email notifying you that one manufacturer has reported to PCI-SIG potential safety issues with its use of the 12VHPWR connection. Further to that, we have been informed of a recent lawsuit: Genova v. Nvidia Corporation, U.S. District Court for the Northern District of California case No. 5:22-cv-07090. The lawsuit alleges, in part, that 12VHPWR cable plugs experienced “melting … posing a serious electrical and fire hazard”.

PCI-SIG wishes to impress upon all Members that manufacture, market or sell PCI-SIG technologies (including 12VHPWR connections) of the need to take all appropriate and prudent measures to ensure end user safety, including testing for the reported problem cases involving consumers as alleged in the above-referenced lawsuit. Members are reminded that PCI-SIG specifications provide necessary technical information for interoperability and do not attempt to address proper design, manufacturing methods, materials, safety testing, safety tolerances or workmanship. When implementing a PCI-SIG specification, Members are responsible for the design, manufacturing, and testing, including safety testing, of their products.”

 

Si vous avez eu la flemme de tout lire ou que l'anglais vous rebute (ça peut se comprendre, mais y'a toujours des outils de traduction pour ça), ce qu'il faut en comprendre c'est qu'avec ce pavé le PCI-SIG annonce ne vouloir prendre absolument aucune responsabilité dans ce soi-disant fiasco (qui semble tout de même de plus en plus ne pas en être un). Bref, en ce qui concerne le PCI-SIG, c'est à ses membres de faire tout le nécessaire et de s'assurer que le standard 12VHPWR soit implanté comme il faut et testé comme il se doit. Sans surprise, le consortium rejoint donc la position de NVIDIA en écartant tout défaut de conception du standard 12VHPWR même. Mais en même temps, on en arrive aussi à la conclusion que pour le PCI-SIG, le coup des câbles fondus c'est le problème de NVIDIA et des fabricants impliqués dans la production et certainement pas le sien. Voilà, affaire classée ? On passe à autre chose ?

 

Un poil avant ?

Toutes les RTX 3060 ne se valent pas !

Un peu plus tard ...

AMD Ryzen 7000X3D : on repasse à trois (gros) CPU !

Le nouveau single du PCI-SIG : C'est pas ma faute à moiiiiiiii !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !