Imprimer

• Le protocole...

Pour nos tests, NAS et PC sont connectés à un switch 10GbE de chez Netgear : le XS708T. Afin de mettre en évidence la rapidité du transfert de fichiers, nous configurons le NAS avec le protocole SMB qui stressera au maximum la bande passante réseau. Les NAS sont équipés de SSD Sandisk Extreme Pro de 240Go pour les transferts de dossiers. Pourquoi ce choix? Tout simplement pour supprimer le goulot d'étranglement que sont les HDDs mécaniques et se focaliser sur les performances brutes du NAS.

 

switch 10GbE netgear xs708t

Sandisk Extreme Pro LaCie Rugged

 

RAID 1, RAID 5

Les débits bruts sont mesurés sur une grappe de disques en RAID 1, puis en RAID 5 lorsque c'est possible. Nous procédons au transfert d'un gros répertoire de 18Go puis au transfert d'un plus petit de 4Go comportant des éléments dont la taille varie de 1ko à 100Mo. Les résultats sont exprimés sur une moyenne de 3 passes chronométrées pour chaque type de fichiers.

Afin de gagner en confort, nous avons remplacé nos câbles Cat 6a par du Cat 7 plaqué et blindé

 

iSCSI et chiffrement des données

Nous testons dans un second temps et dès que la machine le permet, les débits iSCSI, ainsi que les performances lors du chiffrement des données. Dans le cas des mesures iSCSI, nous réitérons les tests de débits bruts sur un LUN dont la partition est égale au volume RAID 1 utilisé et une cible formatée en NTFS. Pour le chiffrement des données, nous créons un dossier partagé sécurisé.

 

Températures, consommation et nuisances

Les mesures environnementales sont effectuées au repos et en charge sur un NAS équipé de la totalité de ses unités de stockage. Nous procéderons au relevé des températures des disques durs dont le delta obtenu sera donné pour une température ambiante de 22°C, puis nous relèverons la consommation électrique à l'aide d'un consomètre (repos, charge et veille). Enfin nous relèverons les nuisances sonores du boîtier au repos et en charge.

 

Agrégat de liens / IEEE 802.3ad (LACP) et 10Gbps

Intel X540-T2 [cliquer pour agrandir]Lorsque cela est possible, nous testons les machines compatibles avec la norme IEEE802.3ad, ou l'agrégat de liens pour les intimes. Le NAS est alors équipé du maximum de SSD, puis configuré selon le cas en RAID 1 (deux baies) ou RAID 5 (plus de 2 baies). Nous créons ensuite un lien dynamique (LACP) côté serveur, ainsi que sur les machines clients équipées de carte réseau Intel X540-T2. Si le NAS dispose d'un port compatible 10GbE, nous procèderons également au test via ce port.

 

Les tests à proprement parler ne diffèrent pas de ce que nous vous proposons en "lien simple". Nous commençons par mesurer l'incidence sur le taux de transfert depuis une source unique, en envoyant les répertoires habituels (PC vers NAS et NAS Vers PC). Ensuite, nous renverrons les mêmes éléments depuis trois sources différentes vers le NAS (écriture) et du NAS vers les trois sources (lecture). Nous réitèrerons ces manoeuvres vers et depuis un dossier chiffré hébergé sur le NAS.

 

• Température des disques, consommation, nuisances sonores

 

 

L'AS400T se montre plus gourmand en énergie que ces petits camarades AS1004T. Nous avons relevé 27W au repos, un pic à près de 37 W en pleine charge et une tendance à rester autour des 33 W au travail. Rien de bien méchant comme toujours, puisqu'on est encore en dessous de ce que peut consommer une vieille ampoule à incandescence.

En ce qui concerne les nuisances, ce modèle se montre très discret, voire inaudible. En période de repos ou de faible charge, la ventilation se fond aisément dans l'environnement sonore d'un appartement. En pleine nuit, impossible de déceler le moindre bruit en provenance du NAS. En cas de nécessité, l'AS4004T sait aussi souffler fort. Sa façade hermétique amplifie le bruit, qui fait grimper notre sonomètre jusqu'à 53 dB. Fort heureusement, la régulation est toujours très efficace et ne sollicitera le ventilateur que dans les cas extrêmes. Lors de nos essais, nous n'avons pas entendu la bête hurler.

Enfin, pour ce qui est des températures, il a fait chaud dans l'AS4004T. Nous avons relevé un peu plus de 30°C en période de repos et plus de 36°C en charge lourde. La faute sans doute à cette face avant très fermée, mais rassurez-vous, ce n'est pas bien méchant encore une fois.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !