• Verdict :

On peut vous mettre un V1 ou un V2... On est taquins !  [cliquer pour agrandir]On va vous la faire courte pour cette conclusion, puisque l'AS1004T V2 reste fidèle à la première version.

 

L'équipement

Le SoC boosté permet au NAS de souffler et de gagner en performances sur certains points. Il reste un modèle d'entrée de gamme à 4 baies, donc il ne faudra pas s'attendre à des miracles au niveau du chiffrement des données. Si vous avez des secrets à cacher et pas de temps à perdre, il faudra envisager l'achat d'un modèle un peu plus haut de gamme.

 

En ce qui concerne l'équipement, il reste réduit à son plus simple appareil. Un port RJ45 1GbE, deux ports USB 3.1 ici. C'est tout, mais ça suffit pour un usage courant. On aimera les vis à main pour la mise en place des disques durs, la discrétion du serveur qui se perdra facilement sous un bureau et la simplicité d'utilisation. On aimera moins le 512Mo de mémoire vive embarqué et soudé à la carte mère. Nous sommes sur un serveur d'entrée de gamme rappelons-le.

 

Les perfs en mieux

Les 600 MHz supplémentaires sur l'ARMADA-385 apportent plus d'aisance lors des transferts comme vous avez pu le constater. La consommation diminue légèrement, probablement parce que dans ces conditions le SoC est moins poussif, les nuisances sonores sont bien maîtrisées par la régulation en mode automatique, mais bizarrement nous avons noté une légère hausse de température de nos unités de stockage qui restent malgré cela à un niveau plus qu'acceptable.

 

Asustor AS1004T V2

En ce qui concerne les débits, c'est amélioré presque partout. Nous n'avons noté qu'une petite baisse de régime lors des phases d'écriture de gros fichiers sur un volume en RAID 5. Mis à part cela, rien à signaler. Le chiffrement de données reste un peu long malgré le gain, mais ça, on s'y attendait avec un SoC pareil.

 

On ne s'éternise pas sur l'OS qui profite de nombreuses améliorations depuis la version 2.5 de la V1. L'interface reste intuitive et la prise en main sera rapide. On préférera cependant un bureau DSM que celui proposé par Asustor, plutôt plat malgré les nombreuses couleurs qu'il affiche (mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas efficace !).

 

Prix en (légère) hausse !

L'ajout de mégahertz provoque une hausse du tarif. L'AS1004T V2 est annoncé au prix de *voix de Pierre Bellemare (RIP !)* 289€, soit 20€ de plus que la première version de l'AS1004T. Ça n'est pas énorme, mais ça fait quand même cher les MHz en plus et le passage à l'USB 3.1. Si par contre nous avions eu droit à un petit giga de mémoire, là on aurait moins chouiné !

 

comptoir 5starsNous en avons terminé avec le nouveau venu dans l'écurie Asustor. Tout ce que nous avions dit de son prédécesseur reste d'actualité. Le look est sympathique, moins austère que la concurrence, l'équipement réduit au plus simple appareil ne pèsera pas sur la facture finale, et ADM est toujours aussi simple à prendre en main. Le gain apporté par la puce Marvell ARMADA-385 portée à 1.6 GHz est appréciable, mais ne justifiera pas un remplacement de votre V1 par cette V2 qui s'adresse aux nouveaux utilisateurs. On regrette la petite hausse de tarif qu'apportent les 600 MHz supplémentaires et l'USB 3.1, même s'il ne s'agit que de 20€ ça passerait mieux avec une quantité de mémoire doublée par exemple. Annoncé à 289€, ce NAS se placera plutôt bien sur l'échiquier face au TS-431P de chez QNAP, D418J de Synology qui sont ses principaux concurrents. Pour terminer, si l'équipement reste léger sur ce modèle, le gain de performances est appréciable et nous permet de délivrer une 5ème étoile à l'AS1004T V2 d'Asustor !

netgear intel logo sandisk 40 lacie 40 icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 




Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !