• Verdict :

Drobo 5C [cliquer pour agrandir]Ce fut bref, mais finalement assez plaisant de jouer avec ce second produit signé Drobo. Avec sa connexion directe et son fonctionnement simplifié, le Drobo 5C est un petit régal susceptible d'intéresser ceux qui ont besoin d'un stockage important, évolutif et sécurisé. Voici notre verdict :

 

Toujours aussi dépouillé

Dépouillé dans le design, dépouillé dans les fonctionnalités, ce gros disque dur externe manageable est d'une simplicité extraordinaire. La connectique se limite au port USB 3.0 (Type-C côté NAS), ce qui permet le raccordement à un seul PC/MAC selon vos affinités. Le boîtier reprend le design propre à Drobo et le hardware reste identique à celui du 5N : SoC Marvell à quatre coeurs (probablement 1.6Ghz de fréquence comme sur le 5N) et 4Go de mémoire. Le Drobo 5C est lui aussi équipé d'une batterie permettant de limiter les pertes en cas de coupure de courant subite en protégeant vos données en mémoire ou en cache.

 
Le DAS kiboost !

Nous l'avons vu lors de nos tests, les transferts se font rapidement. Si la marge est encore importante pour saturer le port USB 3.0, le Drobo 5C n'en est pas moins rapide. Nous mesurons près de 200Mo/s dans la majorité des cas, peu importe la quantité de disques installée. Même si la comparaison est hasardeuse, on se retrouve à transférer les données deux fois plus vite qu'avec un NAS haut de gamme connecté en réseau.

 

En ce qui concerne les données annexes, nous remarquons qu'en plus d'être relativement discret, le Drobo 5C n'est absolument pas gourmand en énergie et chauffe très peu pendant l'effort. La régulation n'est pas très sensible, semble-t-il, puisque l'unique ventilateur de 120mm ne se fera pas entendre durant tout notre test.

 

conclusion drobo 5c

Dashboard très austère...

Même dans son interface de gestion Drobo joue la simplicité. Malgré la couleur sombre, l'ensemble reste simple à appréhender. La prise en main est rapide, les informations à disposition sont très claires. Le paramétrage se fait toujours quasiment seul sur ce modèle et ne rebutera pas les plus fébriles. La gestion du système de stockage est quant à lui laissé à la charge de BeyondRaid. Utiliser un Drobo 5C est à la portée de tout le monde est c'est le but recherché. Le panneau de contrôle perd toutefois quelques fonctionnalités étant donné que l'appareil n'est pas en réseau. Vous n'aurez pas d'accès aux applications par exemple comme vous pouvez le voir sur nos captures d'écran.

 

Un tarif plus doux

Le Drobo 5C n'est pas un NAS et les quelques coupes faites permettent de réduire considérablement la note. L'engin est vendu 380€ vide. Pour ce tarif nous avons un appareil autonome ou presque, ne nécessitant que peu de paramétrage et permettant de sécuriser vos données. Ce qui lui manque c'est un partage réseau, mais le Drobo 5C n'est pas fait pour ça !

 

4 étoilesLe Drobo 5C est l'outil idéal (ou presque) pour qui ne veut pas s'embarasser de paramétrages complexes et sans fin. L'installation est bien assistée et ne nécessite que quelques minutes. Il suffit ensuite de brancher l'appareil est le tour est joué. Le DAS apparait sous la forme d'une énorme partition qu'il est possible de moduler à sa guise sous Windows (dans notre cas); rien de compliqué. Le logiciel de gestion ne s'embarasse pas non plus de fonctionnalités à outrance. Il dispose du strict nécessaire pour piloter et vérifier l'état de santé de son appareil. Austère dans le design, Dashboard est plutôt clair dans les explications et simple à prendre en main. Les performances du DAS sont vraiment très bonnes. L'USB 3.0 permet de ne pas mourir d'ennui lors des phases de transfert. Drobo ne communique pas dessus, mais le hardware est plutôt costaud ici. Le 5C dispose d'un SoC quad cores cadencé à 1.6G Hz et de 4Go de mémoire vive. On le sait maintenant, les produits Drobo sont assez avares en connectiques extérieures. Pas d'USB pour le transfert en direct, aucun écran de contrôle sur l'appareil, même pas un second port pour éventuellement pouvoir y connecter un second PC ne sont proposés. Fort heureusement cette carence est vite estompée par la simplicité d'usage du DAS. Enfin, son prix de vente est plutôt intéressant. L'engin est proposé à un tarif proche de 380€. Pour un modèle équipé de cinq baies, aux performances plus qu'intéressantes et qui permet une protection des données efficaces, ce tarif nous parait bien justifié. Le Drobo 5C nous quitte avec 4 étoiles dorées sur sa robe noire et un gros coup de coeur de la rédac.

dlink 40  intel logo  sandisk 40  lacie 40  icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Présentation
Page n°3 : Le protocole
Page n°4 : Les résultats
Page n°5 : Le verdict

Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !