Imprimer

• Tests synthétiques : lecture (IOMeter)

Comme l'a laissé entre-apercevoir CrystalDiskMark (dans les fiches individuelles de chaque modèle), le comportement des SSD est, à l'instar des HDD, clairement influencé par la taille des blocs de données à manipuler. Afin d'étudier clairement cela, nous avons utilisé IOMeter configuré pour tester des tailles de fichiers allant de 0,5 Ko à 32 Mo sur l'intégralité de la capacité du disque et durant 10 mn par test. Débutons par le comportement en lecture séquentielle.

 

IOMeter lectures séquetielles (plan serré au 8 premiers Ko) [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour resserrer l'échelle sur les 8 premiers Ko

 

Le Crucial C300 fait parler la poudre avec son contrôleur Marvell interfacé en SATA 3. Dés les petits fichiers il prend nettement les devants et finit (à noter toutefois la cassure à 64 Ko le ramenant pour cette taille de fichiers au niveau des "Postvilles") avec de gros fichiers avec 65 Mo/s d'avance sur ses plus proches concurrents Intel. Ces derniers prennent légèrement l'ascendant sur les clones à base de barefoot, le Vertex Turbo profitant de son contrôleur boosté pour se rapprocher encore davantage, l'Eco et ses puces 34 nm du Falcon II n'apportant strictement rien ici.

 

L'Adata confirme la très bonne tenue du JMF612 quant aux clones Samsung, s'ils sont un bon ton en dessous de tout ce petit monde, ils ne déméritent pas pour autant, tout comme le contrôleur Toshiba du Kingston V+ 128 Go. Les Mtron confirment qu'il ne peuvent plus luter en terme de lecture séquentielle avec les nouveaux venus et ce malgré une belle gestion des fichiers de petites tailles. Quid de la lecture aléatoire ?

 

IOMeter lectures aléatoires (plan serré au 8 premiers Ko) [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour resserrer l'échelle sur les 8 premiers Ko

 

Les 2 Mtron à la peine avec les accès en lecture séquentielle, montrent qu'ils ont de beaux restes lors de la lecture aléatoire de petits fichiers. Suivent ensuite les Intel et Barefoot/Eco, ces derniers subissant une cassure plus importante que les premiers avec les fichiers de 256-512 Ko. L'Adata se montre à nouveau convaincant bien qu'un ton sous les derniers cités mais légèrement devant les Samsung et clones. Le contrôleur Marvell du Crucial C300 a plus de mal à se mettre en marche cette fois puisque pour les tailles de fichiers inférieures  à 32Ko, il se fait devancer par les Mtron, Barefoot et Intel, il prend ensuite l'ascendant et finit avec une avance encore plus marquée (75 Mo/s). Le Toshiba quant à lui suit la même courbe que les Samsung en légèrement moins performant ceci-dit.  Passons aux tests d'écriture page suivante.

 




Les 47 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !