• PERFORMANCES

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur notre nouvelle plateforme Intel, en limitant la vitesse de rotation de la ventilation de 100% à 25%, par tranche de 25%. Voici les résultats :

 

 

Nous jetons le Fuma 2 dans la reine ! Les résultats ne sont pas trop mal, bons même, pour ce modèle de milieu de gamme. Avec 95 W à dissiper, il se place tout de suite derrière la fratrie de Noctua de dernière génération. La régulation des deux Kaze Flex lui permet de prendre l'ascendant tantôt sur le NH-D15, tantôt sur le NH-U14S. En tout cas notre modèle japonais reste dans le top 5 avec le petit TDP aux fesses.

 

À 140 W c'est plus délicat. Il se frotte aux ténors et be quiet! entre dans l'équation. Le Fuma 2 se retrouve en milieu de classement, au coude à coude avec le NH-D15S autrichien. Une fois régulé, le modèle reste autour de la 7ème place, avec des deltas relevés plutôt bons, qui lui permettent de maintenir notre processeur dans de bonnes conditions.

 

L'overclocking ne fait pas peur à la bête, il faudra simplement accepter qu'il tourne à haut régime pour limiter la montée en température que lui impose notre processeur une fois à 220 W.

 

Face à du gros, du lourd, du liquide, il est toujours bon ?

Le prochain exercice nous permet de bien positionner le modèle testé face à du gros concurrent. Voici la référence testée ce jour face à un watercooling prêt à l'emploi au rapport performances/prix imbattable et notre gros NH-D15 toujours dans la course. Que vaut le modèle testé aujourd'hui face à ces monstres sur le processeur de 140W ?

 

 

Face à nos références watercooling et aircooling, le Fuma 2 se positionne en retrait, sans trop se laisser distancer cependant. Il n'y a guère qu'à très faible régime que notre ventirad se trouvera en difficulté.

 

• Nuisances sonores

 

En ce qui concerne les nuisances sonores générées, le ventirad de chez Scythe se paye les références haut de gamme de notre panel. On se retrouve avec un modèle qui talonne le NH-D15S, mais équipé de deux ventilateurs. Le Fuma 2 saura être discret au repos et ne se fera pas trop entendre dans votre boîtier lorsqu'il aura besoin de toute sa patate.

 

• Et donc ?

comptoir_5stars.pngScythe fait son retour en grande pompe sur le Comptoir, avec son Fuma 2 très convaincant. Le modèle, bien conçu, très travaillé, garde une certaine compacité, avec sa hauteur maitrisée qui lui permettra d'entrer sans trop de difficulté dans la plupart des boîtiers. La finition est soignée, sans pour autant atteindre l'excellence des références du haut de gamme. Le modèle japonais n'a toutefois pas à rougir de son design et de son look pour autant. Scythe propose un système de ventilation asymétrique, afin de canaliser le flux d'air et d'augmenter la pression statique. Il en résulte ce que nous avons constaté lors des relevés de températures. Le Fuma 2 se place très bien, que ce soit à 95 ou 140 W et n'aura pas peur d'un gros overclocking non plus. Les nuisances sonores sont également bien contenues sur ce modèle qui, bien qu'équipé de deux ventilateurs, se fera oublier à bas régime et ne sera pas du tout gênant à fond. Le bundle est un point fort sur ce modèle. Il se compose de tout le nécessaire pour le montage sur nos plateformes contemporaines. Il dispose de deux ventilateurs, d'un lot de fixation additionnel si vous souhaitez en ajouter un troisième et en plus de cela nous aurons un tournevis et une dose de pâte thermique. Concernant le tarif, le modèle se trouve autour des 60 €. Il se place très bien compte tenu des performances qu'il offre et de l'équipement qui l'accompagne. À l'issue de notre test, nous accorderons 5 étoiles au Fuma 2 de Scythe, excellent modèle au rapport performance/nuisances/prix des plus intéressant.

 

conclusion scyhte fuma 2

 


asus 40 corsair 40 antec 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !