• La Conclusion

Notre relevé de référence nous montre l'importance de la pâte thermique lors du montage de votre processeur. Oui, mais quel type, quelle marque choisir ? Le marché est inondé et on s'y perd facilement. Dans un premier temps, nous avons envie de vous conseiller d'utiliser celle qui sera fournie avec votre système de refroidissement. Sauf cas particulier, il y en aura suffisamment pour une ou deux applications.

 

Au niveau de l'entretien, les composés actuels permettent de ne pas se soucier d'une quelconque maintenance sur au moins 5 ans, durée de vie généralement indiquée par les fabricants. Si dans l'absolue rien ne vous oblige à changer de pâte thermique avant, nous sommes d'avis (et ça n'est que le nôtre) qu'un remplacement tous les ans à minima est préférable. Ça vous permettra également de faire la poussière sur votre dissipateur et vos ventilateurs.

 

• La meilleure pâte thermique ?

prolimatech pk 3

 

Quoi qu'il en soit, il vous faut choisir celle qui vous conviendra. La référence qui se comporte le mieux en cas de faible charge est la Prolimatech PK-3, qui réalise le meilleur score à 95W, sans prendre le large cependant. Disponible en tube de 1,5, 5 ou 30g, vendus respectivement 7,5€, 14,99€ et 33€, ce ne sera pas la moins chère du panel, mais elle a l'avantage de la performance.

 

En cas d'overclocking, exception faite des "liquides", la PK-3 sera également la plus à l'aise en cas de forte charge, prenant l'avantage d'un cheveu sur la NT-H2. Mais nous lui préférons cette dernière du fait d'un bundle bien fourni ; l'écart de température étant insignifiant ici. Le prix de vente est de 12,90 € les 3.5g avec 3 lingettes et 24,90 € les 10g avec 10 lingettes.

 

arctic mx 2

 

Le modèle le plus économique et adapté à un usage standard, reste la MX-2 (Édition 2019) d'Arctic Cooling. À 6,90 € les 4g et malgré un classement peu flatteur puisque nous calculons au dixième, elle aura le mérite de faire le boulot sans problème, du moment qu'on ne la pousse pas trop. Vous la trouverez également en conditionnement de 8g, 30g ou 65g si vous êtes gourmand (7,20 €, 19,70 € et 33,65 €).

 

• Et les métaux liquides ?

 

thermal grizzly conductonaut

 

Avec ces produits, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte, notamment le risque de laisser une carte mère sur le carreau. Très conductrice, la moindre erreur de pose sera fatale. Si vous êtes à la recherche de la performance ultime, le jeu en vaudra la chandelle. Dans notre cas, c'est un gain de 3°C que nous avons mesuré par rapport à la PK-3 pourtant déjà très efficace. À ce petit jeu, la Thermal Grizzly Conductonaut gagne le pompon. Mais il vous en coûtera près de 15 € le gramme ! La Liquid Pro est deux fois moins chère et vous en aurez pour deux applications.

 

La belle marque laissée par les métaux liquides, corrosifs ! [cliquer pour agrandir]L'utilisation de ce type de joint thermique laissera des traces. Il n'aura fallu que quelques heures de test pour laisser une belle marque indélébile sur notre base de ventirad. L'IHS de notre processeur a également été marqué, dans une moindre mesure. La marque de corrosion laissée par les produits -la Liquid Extreme ayant été la plus agressive- a pu être effacée. Nous avons utilisé une pâte thermique classique pour frotter le CPU et faire disparaitre la marque. Reste à voir le résultat sur le long terme.

 

Vous connaissez maintenant les raisons qui font que vous ne devez pas vous passer de pâte thermique. Le choix vous appartient maintenant, selon vos besoins. Mais savez-vous ce qui est pire que de ne pas mettre de pâte thermique ? Oublier la protection en plastique sur la base du dissipateur... On vous laisse sur cette conclusion pleine de bon sens.

 

 


asus 40 corsair 40 antec 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 




Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 48 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !