• Conclusion

Gamer Storm Castle 240 RGB [cliquer pour agrandir]Nous arrivons au terme de cet assaut lancé contre le château que nous propose Gamer Storm. A-t-on réussi à faire tomber ses murs épais ? Notre réponse dans les lignes qui suivent :

 

Esthétique et qualité

Gamer Storm chamboule ses habitudes en revoyant l'esthétique de ses kits de watercooling. Il était de coutume de voir sur les AIO de la marque des blocs pompe plutôt carrés, avec un tuyau qui dépassait; la couleur variant selon les modèles. Ici, la marque nous propose un bloc revu. Conique, à la façon d'un verre retourné et très haut avec 71 mm mesuré, il ne s'intégrera pas facilement dans les boîtiers les plus étroits. Un capot de top est présent et cache un logo et quelques DEL à la mode.

 

L'assemblage ne souffre pas de critique particulière, du moment que l'on n'est pas trop exigeant. Nous n'avons rien à redire sur la qualité des plastiques ou la tuyauterie tressée sur ce modèle. Quelques observations plus détaillées mettent en évidence quelques points de détails que la marque aurait pu améliorer. On pense d'abord au radiateur qui aurait mérité une petite personnalisation qui l'aurait fait paraitre moins générique. Le câblage ensuite, que ce soit sur la pompe ou les ventilateurs, s'il avait été tressé lui aussi, donnerait un peu plus de cachet au kit. Ici, il fait "entrée de gamme" et sera réfractaire au rangement.

 

castle 240rgb conclusion

Des performances moyennes

On en espérait un peu plus du Castle 240 RGB, mais les chiffres sont là. Malheureusement le comportement de ce modèle est assez moyen. Les températures relevées sur un processeur de 140W sont dans la moyenne ici; le kit ne se démarquant pas franchement. Le TDP max toléré d'après la fiche technique sera de 165W sur un processeur Intel (250W chez AMD). Or, passé cette limite, le Castle manquera d'efficacité, comme le révèlent nos relevés à 220W. Si tout se passe sans trop d'encombres jusqu'à 75% de la vitesse maximale des ventilateurs, nous tombons en échec dès 50%. Un changement de ventilation permettra un gain de quelques degrés dans ces conditions, au prix de nuisances sonores plus élevées pour nous.

 

En parlant de bruit, le Castle n'est pas discret pour un sou s'il est poussé dans ses retranchements. Comptez un bon gros 55 dB à pleine vitesse pour les deux moulins sur le radiateur. Fort heureusement la régulation permet de limiter le bruit de l'engin lorsque la situation ne nécessite pas toute sa patate.

 

L'équipement basique finalement

En ce qui concerne le bundle, vous aurez noté la présence des deux ventilateurs nécessaires au bon fonctionnement de l'ensemble. Ils sont équipés de DEL aRGB pour égayer vos soirées disco. La licorne responsable de cela ne s'est pas arrêtée aux ventilos. Elle en a foutu également sur le top de pompe, qui profite également d'un effet miroir quand tout est éteint et d'un petit effet de profondeur une fois l'arc-en-ciel lâché. On trouve ensuite une télécommande filaire qui permet de gérer les effets, la couleur et la vitesse d'exécution du tout. Si votre carte est équipée d'un header compatible, elle ne vous sera d'aucune utilité. Le reste du bundle se compose du nécessaire de montage pour tous les sockets Intel et AMD actuels et c'est tout. Assez basique comme on vous le dit.

 

La commande de gestion de l'éclairage [cliquer pour agrandir]

La petite commande de gestion des effets licornesques

 

Parlons du prix !

Du côté du prix, le Castle 240 RGB nous apparait plutôt mal positionné. Ni les performances délivrées ni l'équipement ne nous permettent de justifier les 130€ réclamés pour l'achat de ce modèle. L'éclairage c'est bien joli, mais il ne fera pas tout. Dans cette tranche de prix, on trouvera des modèles plus gros et plus performant. Certaines références disponibles dans la box price pourront se montrer moins onéreuses et bien plus efficaces. Pour conclure, le Castle 240 RGB est assez mal positionné.

 

comptoir 2starsNous en avons fini avec cette première référence d'AIO sortie sous la marque Gamer Storm. Le Castle 240 RGB reste assez basique dans sa conception et son fonctionnement, malgré les efforts faits du côté du design. Il aurait mérité selon nous bien plus de soin dans les finitions pour un modèle à ce prix. Les performances offertes si elles se défendent tout juste ne sont pas exceptionnelles. Les températures grimperont vite sur un processeur fortement overclocké comme dans notre cas. Les nuisances sonores qui accompagnent le Castle 240 RGB sont assez élevées, ce qui est dommage lorsque l'on sait les efforts faits sur ce point par la concurrence. Le prix comme nous l'avons évoqué est un poil élevé. Les DEL ne justifieront pas le ticket dont il faudra s'affranchir. S'il est suffisant dans un cadre d'utilisation standard, le modèle de 240 mm sera vite limité. Préférez-lui la version 280 mm, bien plus prométteuse en termes de nuisances et de performance. À l'issue de notre test, nous attribuerons 2 (presque 3) de nos étoiles au Castle 240 RGB de Gamer Storm, qui ne se distingue pas d'autres modèles plus génériques, ne fait pas la différence sur les performances ou les nuisances sonores et se paie à prix d'or !

 


asus 40 corsair 40 noctua 40 intel_logo.jpgdocmicro

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole de test
4 • Performances et nuisances sonores
5 • Conclusion

Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !