• Les performances

Voici la première série de mesures effectuée sur notre plateforme de test. Les mesures sont réalisées avec la ventilation d'origine et sa régulation propre si elle est proposée. Ensuite nous procédons aux mesures selon le pourcentage de vitesse défini dans notre protocole. Nous vous proposons dans cette seconde phase deux mesures réalisées à 140W puis à 220W. Les résultats sont exprimés en Delta T, c'est-à-dire température du processeur - température ambiante. Voici les résultats :

 

Comme indiqué dans la description, les ventilateurs livrés sont bien des MasterFan Pro 120 Air Balance. Ils sont donc capables de tourner au-delà des 2000 tours annoncés dans la fiche technique. Le switch propose bien les trois modes et les résultats obtenus sont plutôt encourageants. En mode Performance, avec 220W à dissiper, le MasterLiquid Pro 240 s'en sort plus que bien. La température est maitrisée et c'est ce qu'il faut à ce niveau. En passant en mode Quiet ou en mode Silence, nous tombons à 2000 tpm, comme le mentionne la fiche technique, puis 1300 tours/m. Logiquement la température grimpe, mais on y gagne en bruit (assourdissant de surcroit à pleine vitesse) comme vous le verrez plus loin.

 

Notre seconde partie révèle un kit plutôt endurant. Les 140W sont une formalité pour lui, si vous n'overclockez pas votre matériel, il sera sous-exploité. Par contre à 220W, il tiendra la cadence tant que la vitesse de rotation des ventilateurs ne passe pas sous le millier de tours par minute. À 25%, la température devient critique au bout de 9 minutes.

 

• Les nuisances sonores

 

 

Neuf pales, 2500 tours/m, une grosse pression, le MasterLiquid Pro 240 fait le bruit d'un gros porteur au décollage. On exagère à peine ici, puisque nous ne sommes pas trop loin de Marseille. L'ensemble est donc bruyant dans ces conditions et il délivrera toute sa puissance de refroidissement pour maintenir en vie votre processeur. En passant en mode "Q", la balance ce fait plus ou moins entre performances et nuisances générées. On se retrouve alors avec le bruit d'un Cryorig R1 à fond pour la comparaison. En mode Silence, on se rapproche d'un seuil plus tolérable. Réservez ce mode si vous n'êtes pas un adepte du surcadençage, il en va de votre santé ! Passez sous les 1200 tours/minutes, le bruit généré est largement supportable, mais attention aux températures. Le MasterLiquid Pro 240 propose la régulation PWM, alors ne vous en passez pas.

 

• Changement de la ventilation

Dans cette partie nous remplaçons la ventilation prévue d'origine par les modèles de chez bequiet! et Corsair présentés dans le protocole. Les températures relevées le sont toujours à 100%, 75%, 50% puis 25% des capacités et les résultats sont indiqués en Delta T :

 

Les gros modèles que nous avons choisis ne sont pas meilleurs que les ventilateurs d'origine. Nous perdons un précieux degré à pleine vitesse et Dieu sait que c'est important à nos yeux. En revanche, les modèles bequiet! s'avèrent un poil meilleur à 2000 tpm que les MasterFan Pro 120 AB. On gagne un degré ici et ça fait plaisir.

 

La tendance se confirme dans les autres cas de figure pour chacune des références. Les Pure Wings restent mieux placés que les ventilateurs d'origine (mode Q) et ne parviennent pas à finir le test à 25%. Les ML120 Pro en se trouvent moins à l'aise, quelle que soit la vitesse choisie, et ne font guère mieux que la ventilation livrée à 25% de leur vitesse.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !