• das design : Un clavier à l'état pur, sans fioritures

 

cherry mx board 1.0 [cliquer pour agrandir]

 

Cherry MX Board 1.0 BackLight
Dimensions

470 x 165 x 25 mm (clavier)

470 x 95 x 25 mm (repose-poignet)

Poids 1165 g
Format AZERTY complet + raccourcis multimédia
Commutateurs Cherry MX Silent Linéaires ou MX Brown
Rétroéclairage

Blanc et intensité réglable, épicétou

Tarif 110€
Garantie

2 ans

Le Cherry MX Board 1.0 Backlight est disponible en noir/gris et noir/gris seulement, et propose aussi uniquement le rétroéclairage blanc, néanmoins à l'intensité réglable. Le clavier ne fait pas dans la prétention et futilité du RGB réglable avec une multitude d'effets. Une simplicité qui se retrouve d'ailleurs tant au niveau de l'emballage que du produit lui-même, (presque) aucun accessoire et les inscriptions sont conservés au minimum nécessaire, ce qui confère aussi un certain aspect "premium" et classe, tout du moins vu de loin. De toute façon, il faut reconnaître qu'il n'y a pas grand-chose à raconter hormis la fiche technique, la présence notamment d'Anti-Ghosting et du Full-N-Key-Rollover, et de rappeler la conception d'origine allemande.

 

cherry mx board 1.0 [cliquer pour agrandir]

 

Comme c'est souvent le cas chez Cherry, le clavier est quasi intégralement en plastique assez mastoc, noir sur le dessus et gris pour la partie inférieure, et une plaque en aluminium servant de support aux interrupteurs. La texture est un peu granuleuse pour la partie supérieure et lisse pour le reste, mais reste agréable au toucher dans les deux cas. En tout cas, le plastique utilisé respire la qualité, profite d'une très bonne finition et renvoie un sentiment de solidité spartiate appréciable. Il en va de même pour les capuchons gravés au laser, au plastique lisse et matte. Avis aux utilisateurs qui mangent devant leur PC, les capuchons marquent assez facilement, mais se laissent nettoyer aisément avec un chiffon. La résistance aux rayures nous parait aussi assez bonne.

 

Concernant la frappe, les Cherry MX Silent de notre clavier de test tiennent naturellement leur promesse première, c'est-à-dire celle d'une frappe relativement silencieuse, avec un bruit d'activation assez étouffé et surtout sans clic audible. Rappelons que les Cherry MX Silent sont parfaitement identiques aux MX Red, mais profitent d'un joint différent leur permettant d’être plus silencieux, tout en conservant la souplesse générale, le rebondissement et de la rapidité des interrupteurs rouges de Cherry.  À l'usage, le MX Board 1.0 s'avère donc plutôt confortable et n’abîmera en principe pas les oreilles ! Néanmoins, pour ceux qui le souhaitent, il existe aussi une version exploitant les MX Brown.

 

cherry mx board 1 0 complet capuchons off 2 cdh t [cliquer pour agrandir]cherry mx board 1 0 complet capuchons off 2 cdh t [cliquer pour agrandir]

 

Niveau ergonomie, on relèvera tout d'abord que le clavier est déjà un légèrement incliné par défaut. Ensuite, le MX Board 1.0 est aussi livré avec deux gros caoutchoucs antiglisse amovibles (le seul autre accessoire du clavier, hors repose-poignet) pouvant se logeant à l'arrière et qui permettent d'ajouter un peu de hauteur et d'inclinaison au clavier, en plus d'assurer une meilleure stabilité de l'ensemble. Si cela devait ne pas suffire, vous pouvez les retirer afin de déployer la paire habituelle de pieds de rehausse, également vêtu d'embouts en caoutchouc antiglisse.

 

Le repose-poignet quant à lui est plutôt large, il représente plus d'un tiers de la taille de l'ensemble, mais conviendra donc à la majorité des mains et poignets. Bien sûr, ne vous attendez pas à de la mousse à mémoire de forme, il s'agit du même plastique légèrement rugueux que le clavier, ça fait le boulot et devrait en principe aussi se dégrader beaucoup moins rapidement qu'un revêtement en faux-cuir. On regrettera un peu l'utilisation de broches de fixation en plastique au lieu d'un attachement magnétique, qui paraissent assez fines et fragiles, même si l'ensemble tient bien en place.

 

cherry mx board 1.0 [cliquer pour agrandir]

 

La disposition des touches pour ce modèle du marché français est un AZERTY traditionnel, soit 105 touches, plus 4 touches supplémentaires, il s'agit tout simplement de trois raccourcis multimédias et de la touche Cherry, cette dernière ne servant ni plus ni moins à activer ou désactiver la touche Windows. Une touche FN est aussi présente pour profiter des fonctionnalités doubles des touches de fonction, soit le contrôle du volume de F1 à F3 et celui du rétroéclairage de F5 à F9. Rien d'autre a signaler, pas même des macros, juste l'essentiel d'un clavier, une simplicité poussée presque à l’extrême.

 

Justement, comme mentionné auparavant, le rétroéclairage est lui limité au blanc, et blanc seulement ! Son intensité peut toutefois être ajustée sur 10 niveaux, le minimum fournira un éclairage tout juste perceptible, tandis que le maximum sera convenablement lumineux, en sachant qu'il est aussi possible de tout éteindre, et c'est bien d'y avoir pensé ! Cherry a aussi fait l'économie d’indicateurs dédiés pour les verrouillages, les touches concernées s'illumineront ou s'éteindront en fonction.

 

cherry mx board 1.0 [cliquer pour agrandir]

 

Vue de dos, l'impression laissée par la surface du MX Board 1.0 ne change pas, c'est assez monotone et strictement utilitaire - en même temps, pourquoi décorer inutilement les fesses d'un clavier ? L'arrière est fait d'un plastique gris un poil plus lisse que la surface, on y trouve l'autocollant obligatoire du produit, un logo Cherry moulé dans le plastique, et 3 (très) petits patins en caoutchoucs pour le clavier seul, heureusement pouvant être assisté par les 2 plus gros caoutchoucs optionnels se logeant sur les emplacements des pieds de rehausse. Avec le repose-poignet attaché, on peut compter avec 4 (toujours très) petits patins supplémentaires. Mais précisons qu'à eux seuls, les 7 mini-patins savent déjà assurer un très bon maintien du clavier sur la table. Bon, et si on le démontait ce clavier maintenant ?

 

cherry mx board 1.0 [cliquer pour agrandir]



Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !