• Faites grimper le son !

Nous allons nous pencher sur tous les aspects sonores du casque : gaming, écoute hi-fi, micro, pron... Bref tout ce que l'on peut faire en tant que bon amateur de hardware informatique avec un casque. Nous vous prévenons d'avance, nous n'avons pas d'appareil de mesure et de laboratoire de sonorisation, ce sera un avis d'écoute à l'oreille en essayant de diversifier au plus que possible les styles et utilisations. Et pour commencer, ce à quoi le casque est destiné : le gaming.

 

onikuma gaming headset k6 coussinets

Si les coussinets isolent très bien le son, ils créent un effet de compression sur la basses les rendant "boomy"

 

Pour le côté jeu vidéo, le casque n'est pas mauvais en soit en fournissant un son plutôt détaillé. Mais le bât blesse avec un manque de diaphonie ce qui rend léger la notion de repère spatial notamment dans les FPS. Autre point, les basses sont très compressées - un effet lié à la mousse isolante qui englobe les oreilles - et donnent une impression que vos personnages marchent avec des claquettes. Certes vous repérez rapidement où sont les gens, mais dans un monde ouvert c'est insupportable dès lors que vous parcourez plusieurs kilomètres à pied. Il y a un léger manque dans les haut-médiums faisant que les musiques sont peu présentes et les voix parfois feutrées, mais c'est peu impactant sauf pour les fans purs de scénario. Le casque sera adapté au joueur de jeux compétitifs où éviter d'entendre ses coéquipiers rager est un atout. Niveau microphone, celui-ci reste correct avec une tendance à faire siffler la voix sur certaines syllabes.

 

A gauche, test du micro de l'Onikuma Gaming K6 ; à droite, test de référence micro

 

Sur le plan Hi-Fi et écoute musicale occasionnelle, ne vous attendez pas à grand chose niveau qualité et fidélité. Le manque de stéréo se fait clairement entendre, le focus sur les bas-médiums donne un son pâteux, lourd et où on ne distingue pas la moitié des instruments clairement. En échange, on a une surdose de basses compressées dignes d'un sub-woofer premier prix et des aiguës rappelant les cours de flûte au collège. En somme, le casque fait boom-boom et on dirait que les voix ont une mèche de cheveux sur la langue mais il n'y a aucun impact dans la musique, comme si celle-ci était passé au mixer. En film et vidéo pas mieux, on passera donc pour l'utilisation multimédia. Pareil, ne tentez surtout pas des moments podcast ou une improvisation de chant pour la diffuser, le son compressé et sifflant du casque vous donnera une impression de retour dans les années 2000 du web. 

 

onikuma gaming headset k6 led

Les années 80 ont appelé, elles aimeraient qu'on leur rende leur look !

 

• Verdict

comptoir 1starLa bonne affaire le casque pas cher sur Amazon ? Le son en jeu comme le micro sont passables et l'isolation sonore est correcte. Un peu raide au départ, le port du casque fini par être bon si vous n'avez pas pris la grosse tête. Par contre niveau son nous pouvons faire une croix sur la qualité : nous avons le droit aux montagnes russes niveaux fréquences et le grand plongeon dans les 2-5 kHz supprime toute vie aux musiques et ambiances de jeu. Le son en devient lourd et fatigant, autant en jeu où votre personnage sera digne d'un danseur de claquettes de cabaret et les musiques insipides et étouffées. La finition ne vaut pas grand chose et le rétro éclairage est inutile et encombrant avec la prise USB. Néanmoins, si jamais vous êtes fauchés à ce point il vous dépannera, mais penser à mettre quelques euros de plus dans un entrée de gamme de marque connue sera sans aucun doute une meilleure idée.
 



Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !