• Fouille intégrale de la carte

Comme d'habitude, passage à la fouille intégrale pour commencer l'inspection avant de faire rougir et chanter cette carte mère :

 

asrock x570 steel legend [cliquer pour agrandir]asrock x570 steel legend - vue de derrière [cliquer pour agrandir]

Si la peinture ne sera pas de tous les goûts, le soin apporté aux radiateurs est agréable et classe

 

Comparé au modèle B450 de la même série, cette X570 Steel Legend gagne en qualité visuelle et finition. Les radiateurs en aluminium sont plus gros, mieux peaufinés et donnent une véritable identité à la gamme. Par contre, le radiateur en un bloc pour le chipset et les SSD n'est pas pratique, car il faut tout enlever pour seulement changer un SSD. Nous avons ici 4 slots pour 4 barrettes DDR4, question ports, comptez sur 1 PCIe x16 4.0, 1 PCIe x4 4.0 (partagé avec le x16) et 3 ports PCIe x1 4.0, les autres lignes étant dédiées aux 2 emplacements M.2 pour SSD et à l'emplacement M.2 pour une potentielle carte Wi-Fi.

 

asrock x570 steel legend - vue détaillée du pcb [cliquer pour agrandir]

Voici notre petite analyse rituelle du PCB, avec les principaux éléments associés à cette mobale. La carte est peu équipée, les Steel Legend étant plus orientées entrée de gamme. Mais l'essentiel est tout de même présent.

 

La carte parait bien légère par rapport à ce que nous avons vu jusqu'à présent pour cette génération X570, avec une alimentation plus légère, pas de ports USB 3.1 gen2 en interne ou la faible dose de sondes et de prises pour les moulins. Dans son ensemble la carte paraît vide et concentre une bonne partie de l'électronique dans quelques puces plutôt que de trop faire grimper le prix avec des modules séparés. Cela diminue fortement les possibilités au niveau du monitoring et du BIOS comme nous le verrons plus tard.

 

asrock x570 steel legend - contrôleur d'alimentation [cliquer pour agrandir]asrock x570 steel legend - zoom sur les vrm [cliquer pour agrandir]

Ici, ASRock utilise un classique : le dédoublage de la PWM pour obtenir 8 vraies phases numériques, mais la capacité en courant des VRM reste de 50 A.

 

L'alimentation de la carte est intéressante sur le papier avec ses 8 phases pour le CPU et 2 phases pour le SOC, mais dans la pratique quelques détails peuvent fâcher. Premièrement, les VRM sont toutes en rang sur un seul côté du CPU, sans être centrées par rapports aux pins d'alimentation, ce qui fait qu'une partie du PCB chauffera plus que l'autre, de même pour les VRM. Les selfs et les condensateurs sont trop serrés et le souffle d'air risque d'être moins efficace sur ces composants, dont les caractéristiques varient pourtant énormément selon la température. La conception globale paraît donc bancale sur certains points, mais très bonne d'un autre, comme le circuit d'alimentation de la DRAM ou le placement sur une zone fraîche du contrôleur d'alimentation.

 

asrock x570 steel legend - circuit audio [cliquer pour agrandir]

Le circuit audio reprend le Purity Sound 4, un mélange entre puce ALC1220 et un AOP NE5532 pour la sortie casque/frontale

 

La partie audio reste un classique de chez le fabricant taïwanais en utilisant le Purity sound 4, un mélange entre chipset audio Realtek ALC1220 et un amplificateur NE5532, qui permet de supprimer le condensateur de découplage audio pour la sortie casque et d'obtenir un son plus équilibré. Cependant, le NE5532 n'est pas exempt de défauts, dont le principal est un bruit de fond plutôt conséquent et un bruit supplémentaire lié à la température. Mais c'est déjà très largement au-dessus de ce que nous pouvons trouver chez la concurrence à ce tarif là.

Tant qu'à parler son, le système de refroidissement du chipset X570 est loin d'être silencieux, le fonctionnement du refroidissement ayant été mal conçu : radiateur avec aucune efficacité passive, ventilateur bruyant et un souffle d'air peu efficace. Il faudra donc espérer de ne pas trop charger les ports PCIe en SSD NVMe de dernière génération pour garantir le silence. Et que les roulements du 40 mm tiendront la route sur la durée.

 

asrock x570 steel legend - refroidissement du chipset x570 [cliquer pour agrandir]

asrock x570 steel legend backplate

Pour une carte X570 abordable, la connectique est plutôt bien fournie, mais la ventilation est à revoir. Notez la présence des trous pour pouvoir faire passer une antenne Wi-Fi

 

Pour terminer notre fouille en profondeur, on va parler connectique. La façade arrière est chargée avec 6 ports USB 3.1, 1 port USB 3.1 Gen 2 Type-A et un port USB 3.1 Gen 2 Type-C ainsi que 1 puce Ethernet Intel Gigabit, sans oublier les connecteurs vidéos HDMI 2.0 et DP 1.2. Par contre pas de fonctionnalité pour flasher le BIOS directement sans processeur ou RAM, ce système étant réservé aux cartes plus coûteuses du fabricant.

 

La connectique interne est légère par contre, nous remarquons qu'il n'y a pas de connecteurs pour port USB 3.1 Gen2 Type-C, mais il y a des des branchements aRGB, le RGB intégré restant discret et sobre ainsi que l'éclairage du logo de la carte et du chipset. La carte dispose aussi d'un connecteur d'extension qui permet via une carte PCIe d'ajouter le Thunderbolt 3 sur votre ordinateur, et ce même avec le chipset X570.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !