• Burn baby burn !

Sur le 3900X, les réglages automatiques prévus par ASUS sont bien présents, mais nous allons tabler sur une consommation standard du processeur pour l'OC - chose réglable via le Ryzen Master - afin de garder les mêmes conditions de chauffe des VRM. Le graphique suivant montre les écarts de température selon différentes consommations :

 

 

Il faut bien se l'avouer, vu le prix de la carte mère nous sommes déçus des performances en température de ce modèle de chez ASRock. Si jusqu'à 95 W c'est bon et très correct, mais arrivé à la charge de 150 W, ça commence à être la panique à bord, les températures dépassant les 80 °C sur plusieurs composants. Un comble, car avec les dernières mises à jour du BIOS cela correspond à 10 W près à la consommation du 3900X en plein boost. Mais le plus gros problème vient surtout de la très mauvaise répartition de la chaleur : les phases ne partagent pas toutes la même température à cause de la disposition vis-à-vis du socket. Au final, cela va faire que celles-ci n'auront pas forcément les mêmes caractéristiques, ce qui peut provoquer des instabilités dans la gestion des tensions ou du courant, rendant l'OC quasiment irréalisable.

 

asrock x570 steel legend - image ir au repos [cliquer pour agrandir]asrock x570 steel legend - image ir à 95 w [cliquer pour agrandir]asrock x570 steel legend - image ir à 150 w [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge 95 W / en charge 150 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour d'un chipset ACL1220 et d'un amplificateur NE5532, la carte dispose d'un système mieux fourni que certains de ses concurrents comme le montre l'analyse RMAA :

 

 

Dans l'ensemble la carte reste bonne et stable sur les trois paramètres fondamentaux, ce qui permet d'obtenir un son bien dynamique et spatialisé. La diaphonie de bonne qualité est apportée par l'utilisation du NE5532, qui permet de bien séparer chaque piste audio. Par contre l'étude des distorsions est moins sympathique et montre les défaut de l'amplificateur utilisé : basée sur une amplification de classe AB - séparation du traitement de la partie positive et négative du signal - l'amplification annule les harmoniques paires et amplifie les harmoniques impaires, rendant le son plus dur et métallique. Un prix à payer pour réduire les autres distorsions peu agréables - comme les distorsions de croisement - amenées par les condensateurs de découplage.

 

asrock x570 steel legend - thd [cliquer pour agrandir]asrock x570 steel legend - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

L'écoute finale est correcte, avec un côté légèrement nasillard ou claquant, mais sans être insupportable. Le son n'est pas forcément le meilleur, mais il reste équilibré et bien défini, manquant juste de naturel. Il sera une bonne solution pour les joueurs ou les amateurs de films, dans le cas d'une écoute de musique faites attention aux musiques chargées naturellement en distorsions - cuivres, instruments amplifiés - qui pourront devenir plus dures, les autres styles paraissent juste plus secs.

 

• Verdict

comptoir 3stars

La ASRock X570 Steel Legend paie cher les défauts de cette génération X570 pour les cartes mères. La construction simple reste efficace et solide, montrant les efforts des fabricants sur ces cartes mères, ainsi que la présence d'un circuit audio au-dessus de ce que fourni la concurrence sur ce segment de marché. Mais la carte est plus en difficulté lorsque nous chargeons un peu trop le CPU, la faute à un layout optimisé pour les processeurs Zen 2 au niveau du socket. Même si la carte est considérée comme de l'entrée de gamme, un point nous chagrine beaucoup : à plus de 220 € sur les étals français, il est dur de ne pas s'orienter vers une  B450 de bonne qualité, qui fera mieux pour moins cher, ou alors voir chez nos voisins allemands. De plus, le ventilateur est bruyant et la partie logicielle dépassée, et les fabricants auront du mal à justifier les prix des cartes X570 "abordables" autre que l'apport du PCIe, qui amène des soucis de bruit et de températures à l'impact fort dans le quotidien comparé au système passif du B450, pour au final peu d'avantages sur le papier.
asrock x570 steel legendasrock x570 steel legend notation

corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !